L'intégration de la littératie en classe du primaire en milieu défavorisé : un succès! [Primaire]

Description

Le congrès de l'AQPF 2013, sous le thème Délier la langue, du 20 au 22 novembre 2013

21-22 novembre 2013
Hôtel Fairmont Le Reine Élizabeth
Montréal, Québec

L'intégration de la littératie en classe du primaire en milieu défavorisé : un succès! [Primaire]

C'est dans les milieux défavorisés que l'on retrouve le plus d'enfants qui éprouvent des difficultés à apprendre à lire (Brodeur, Dion, Laplante, Mercier, Desrochers et Bournot-Trites, 2011). L'enseignement du français en milieu défavorisé représente donc plusieurs défis, dont ceux de la motivation et de la persévérance des élèves ainsi que de l'engagement des parents. On y compte davantage de classes d'adaptation scolaire (soutien émotif, langage, trouble envahissant du développement, etc.) qui font face elles aussi à des défis sur le plan de l'apprentissage du français.



En partenariat avec le directeur de trois écoles primaires situées en milieu défavorisé de la CSRDN, de trois conseillères pédagogiques et d'une orthopédagogue-école, nous avons réalisé une recherche-action-formation de 2010 à 2012[1]. Nous avons privilégié une entrée par la littératie vue comme une compétence générale qui permet à toute personne d'avoir accès au monde extérieur, d'interagir, de communiquer, d'apprendre et de socialiser (Grenier et al, 2008; Soussi, Broi, Moreau et Wirthner, 2004; OCDE, 2003; Réseau canadien de recherche sur le langage et l'alphabétisation, 2009); elle constitue l'interface entre les compétences langagières et l'environnement culturel. Nos objectifs de recherche étaient les suivants : mettre en place une activité de formation en littératie (lecture et oral) sous forme de séminaire, pour 13 enseignants du préscolaire et du 1er cycle du primaire desdites écoles, les accompagner dans la conception et l'expérimentation de situation d'apprentissage et d'évaluation (SAÉ) en littératie volets lecture et oral ainsi qu'étudier l'impact de ce séminaire sur l'appropriation du concept de littératie et sur le renouvellement des pratiques enseignantes.


Dans cet atelier, nous vous présenterons la problématique de l'enseignement du français en milieu défavorisé vue par le directeur des trois écoles ciblées et par la conseillère pédagogique en français de la CSRDN. Ensuite, nous présenterons les résultats de notre recherche, pour terminer avec une présentation des sept SAÉ expérimentées dans notre projet et d'un outil de littératie destiné aux parents possédant des compétences limitées en littératie. Nous complèterons la présentation avec les retombées positives que peut avoir l'implantation d'une communauté d'apprentissage professionnelle en littératie sur la réussite des élèves provenant de milieux défavorisés.

[1] Projet financé par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, programme Soutien à la formation continue du personnel scolaire. Les libérations des enseignants ont été payées par la CSRDN.

Date de à Lieu
mercredi 20 novembre 13:30 15:00
Lieu
Richelieu
Mme
Lizanne Lafontaine
Lizanne Lafontaine est professeure agrégée de didactique du français au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Elle mène diverses recherches en didactique de l’oral, du préscolaire au secondaire. Elle a publié les ouvrages suivants chez Chenelière Éducation : Enseigner l’oral au secondaire et Activités de production et de compréhension orales. Elle a enseigné le français langue d’enseignement pendant dix ans à la commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles.
Éric
Morissette
M. Morissette amorce sa carrière comme éducateur en centre de réadaptation pour jeunes en difficultés et la poursuit comme orthopédagogue en classes spéciales. Il se concentre par la suite auprès des adolescents comme coordonnateur des services professionnels avant de venir directeur adjoint dans une école secondaire pendant neuf ans. Présentement, il est directeur de trois écoles primaires depuis huit ans et chargé de cours à l'Université du Québec en Outaouais en adaptation scolaire, motivation et réussite scolaire, enseignement explicite, intervention précoce en littératie, soutien au comportement positif et en gestion axée sur les résultats en administration de l'éducation.