La diversité linguistique et culturelle au sein d'œuvres de jeunesse [Primaire]

Description

Le congrès de l'AQPF 2013, sous le thème Délier la langue, du 20 au 22 novembre 2013

21-22 novembre 2013
Hôtel Fairmont Le Reine Élizabeth
Montréal, Québec

La diversité linguistique et culturelle au sein d'œuvres de jeunesse [Primaire]

Dans cette communication, une sélection d'œuvres qui mettent en scène la diversité linguistique et culturelle sera présentée. Le MELS (2001) justifie la place de la littérature de jeunesse à l'école par le fait que « la fréquentation régulière d'œuvres de qualité permet à la fois de mieux se connaitre et de mieux comprendre les autres et le monde environnant. » Une façon considérée comme particulièrement efficace d'étudier avec les élèves plusieurs œuvres est de les mettre en réseaux. Tauveron (2002) estime que les réseaux permettent d'atteindre trois objectifs importants : construire une culture de la classe commune afin que les élèves puissent faire des liens entre les œuvres, donner des habitudes de lecture et approfondir la compréhension des textes. C'est pourquoi les œuvres choisies dans le cadre de cette présentation seront organisées en réseaux et des suggestions quant à la manière de les travailler avec des élèves du primaire seront offertes. D'une part, nous proposerons un réseau thématique pour les élèves du 2e cycle du primaire visant à explorer avec eux la diversité linguistique et culturelle. D'autre part, nous présenterons les œuvres de différents auteurs et illustrateurs intéressants pour sensibiliser les élèves à la diversité culturelle dans le Monde. Ainsi, Chen Jiang Hong nous conduira en Chine, Dominique Mwankumi nous amènera vers l'Afrique, Dany Laferrière nous fera découvrir les Antilles et Anne-Catherine de Boël nous permettra, quant à elle, d'explorer plusieurs cultures. Ces réseaux seront accompagnés de pistes d'exploitation mobilisant des dispositifs d'enseignement variés afin de travailler les différentes compétences en français du Programme de formation de l'école québécoise.

Date de à Lieu
mercredi 20 novembre 10:50 12:00
Lieu
Gatineau/Saint-Laurent
Isabelle
Montésinos-Gelet
Isabelle Montésinos-Gelet est professeure à l’Université de Montréal depuis 1999. Après avoir réalisé sa thèse de doctorat à l’Université Lumière Lyon 2 en psychologie du développement sur les orthographes approchées, elle a maintenu son intérêt envers cet objet d’étude en adoptant une approche didactique. De ce fait, en plus de considérer l’appropriation de l’orthographe, elle a conduit des recherches afin d’examiner son enseignement. De plus, elle s’intéresse au recours de la littérature de jeunesse pour l’enseignement de la lecture, de l’écriture et pour l’intégration des matières. Ses recherches ont essentiellement été menées avec des élèves du préscolaire et du primaire.
Marie
Dupin de Saint-André
Marie Dupin de Saint-André a obtenu son doctorat en didactique du français à l’Université de Montréal en 2011. Sa thèse concerne les inférences en lecture tant pour leur enseignement, que pour leur appropriation chez des élèves du préscolaire. Chargée de cours au Département de didactique de l'Université de Montréal depuis 2006, elle est coordinatrice du Centre de diffusion et de formation en didactique du français pour ce département et rédactrice en chef de la revue Le Pollen, consacrée à l'usage de la littérature de jeunesse pour l'enseignement.