Modèles d'intégration des élèves allophones : choix et défis à Montréal et en région

Description

Le congrès de l'AQPF 2013, sous le thème Délier la langue, du 20 au 22 novembre 2013

21-22 novembre 2013
Hôtel Fairmont Le Reine Élizabeth
Montréal, Québec

Modèles d'intégration des élèves allophones : choix et défis à Montréal et en région

Comme ailleurs dans le monde, le milieu scolaire québécois est confronté au défi de l'intégration d'élèves nouvellement arrivés ou issus de l'immigration. Au cœur de ce défi, se situe celui du choix des modèles de services à offrir à ces élèves dont la langue d'origine n'est pas celle de l'institution d'enseignement qui les accueille. Le but de la conférence sera, dans un premier temps, de situer le débat qui a cours ailleurs au Canada et dans d'autres pays quant au choix du ou des modèles à privilégier pour relever ce défi ; puis, dans un deuxième temps, de présenter les résultats d'une enquête (De Koninck et Armand 2012) portant sur les modèles de services de soutien à l'intégration mis en place à l'intérieur de l'école publique québécoise dans la région du Grand Montréal ou ailleurs à Québec et en régions et de discuter des enjeux liés aux choix de modèles effectués.



Dans la continuité de ce débat et des constats de cette enquête provinciale, nous ferons part d'un projet de Formation continue destiné à des enseignants du primaire et du secondaire. Développé, dans le cadre d'un Chantier 7 du MELS, pour le soutien à l'appropriation du français, langue des apprentissages disciplinaires, d'élèves allophones scolarisés ou sous-scolarisés et fruit d'un partenariat Université Laval et commissions scolaires de la région Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches (03-12), le projet fait appel à la concertation des acteurs de la francisation et de la classe ordinaire. S'associeront à cette présentation, pour témoigner de leur engagement et illustrer leurs propos par des exemples de pratiques novatrices, une conseillère pédagogique et deux enseignants associés au projet, soit une enseignante de francisation et un enseignant de sciences au secondaire.

Date : mercredi 20 novembre
Heure : de 08:45 à 10:30
Lieu
Gatineau/Saint-Laurent
Zita
De Koninck
Zita de Koninck est professeure titulaire au Département de langues, linguistique et traduction de la Faculté des lettres de l’Université Laval. Elle est spécialiste de la didactique des langues secondes. Ses activités de recherche et d’enseignement sont liées à l'apprentissage de la langue seconde à des fins de scolarisation, aux modèles d’intégration destinés aux élèves allophones scolarisés ou peu scolarisés et au développement du vocabulaire.
Émélie
Morin
Émélie Morin est Conseillère pédagogique (Intégration linguistique scolaire et sociale (ILSS)) à la Commission scolaire de la Capitale, de même que chargée de cours en adaptation scolaire à l’Université Laval.
Pascale
Rousseau
Pascale Rousseau est enseignante en francisation à la Commission scolaire de la Capitale. Elle a réalisé un essai de maitrise intitulé : Accompagner des élèves allophones sous-scolarisés au secondaire : défis, réflexions et pistes de solution.
Jean-Guy
Normand
Jean-Guy Normand est enseignant de sciences au secondaire à la Commission scolaire de la Capitale. Il a développé des modules de formation afin de mieux tenir compte des besoins des élèves allophones en processus d’intégration suivant des cours de la classe ordinaire en sciences.