255 - Et si l'on s'appuyait stratégiquement sur les connaissances antérieures des élèves? L'exemple de l'enseignement de la notion de sujet (Secondaire))

Jeudi 16 octobre 2014 de 13:30 à 16:30
Description

Congrès de l'AQPF 2014, sous le thème, Le français, voie de communication

14-17 octobre 2014
Delta Sherbrooke, hôtel et centre des congrès
Sherbrooke, Québec

255 - Et si l'on s'appuyait stratégiquement sur les connaissances antérieures des élèves? L'exemple de l'enseignement de la notion de sujet (Secondaire))
Les lacunes en orthographe que l'on peut observer chez les élèves du secondaire sont préoccupantes, particulièrement en ce qui a trait à l'orthographe grammaticale. En effet, malgré tous les efforts investis dans l'enseignement de la grammaire, il semble que plusieurs apprentissages ne perdurent pas, qu'il n'y ait pas de réel transfert des apprentissages de la part des élèves. Cette situation a pour conséquence que les mêmes notions sont revues année après année, laissant les élèves, et les enseignants, avec un profond sentiment de redondance et d'insatisfaction. Devant un tel constat, une question se pose : comment peut-on amener les élèves à faire des apprentissages fiables et durables en grammaire? Cet atelier proposera quelques éléments de réponse à cette question complexe en mettant de l'avant une considération déterminante : l'importance de (réellement) tenir compte des connaissances antérieures des élèves. Nous présenterons un modèle d'enseignement suivant cette considération et repensant le rôle de l'enseignant dans l'élaboration des connaissances grammaticales des élèves. Un exemple de séquence didactique portant sur la notion de sujet sera également proposé pour illustrer le modèle.
Date de à Lieu
jeudi 16 octobre 13:30 16:30
Lieu
Lac MontJoie
Mme
Geneviève Beaulne
Après avoir enseigné le français au secondaire, Geneviève occupe depuis 6 ans les fonctions de conseillère pédagogique à la Commission scolaire des Trois-Lacs. Elle poursuit parallèlement des études de 2e cycle en didactique des langues à l'UQAM. Elle s'intéresse plus particulièrement à l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire ainsi qu'aux pratiques innovantes dans le domaine.
Mme
Isabelle Gauvin
Après avoir été enseignante de français au secondaire, Isabelle est maintenant professeure au Département de didactique des langues de l'UQAM. Ses recherches portent sur l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire. Elle accompagne fréquemment enseignants et conseillers pédagogiques dans l'appropriation de la grammaire moderne.