552 - Le plagiat: qu'en savons-nous vraiment? Et quel rôle les enseignants de français peuvent-ils jouer pour aider à le prévenir? - Secondaire - Collégial

Vendredi 13 novembre 2015 de 9:15 à 12:15
Description

Congrès de l'AQPF 2015, sous le thème, Enseigner le français : entre l'ancre et la déferlante

11-13 novembre 2015

Québec, Québec

552 - Le plagiat: qu'en savons-nous vraiment? Et quel rôle les enseignants de français peuvent-ils jouer pour aider à le prévenir? - Secondaire - Collégial
On entend souvent parler du phénomène du plagiat, mais savons-nous vraiment de quoi il s'agit? Les formes de plagiat sont nombreuses, et il n'existe aucun consensus sur une définition unique les englobant toutes. À cela il faut rajouter la question de l'intentionnalité, ainsi que celles des facteurs socioculturels, générationnels et linguistiques qui modifient, chacun à leur manière, la compréhension qu'une personne peut avoir du plagiat. Aussi, à peine a-t-on tenté de définir ce phénomène qu'il devient évanescent et difficilement saisissable. Les établissements d'enseignement investissent de plus en plus de temps et d'argent dans la lutte au plagiat académique. De nombreuses approches préventives sont mises en place, mais rares sont celles qui utilisent une approche globale éducative et formative. Cet atelier tentera de faire un peu de lumière sur la nature du plagiat académique, sur ses différentes formes et sur les facteurs d'influence. Le rôle crucial des enseignants de français dans la formation des élèves à l'utilisation adéquate des sources documentaires, ainsi que les stratégies pédagogiques et institutionnelles de luttes au plagiat pouvant être mises en place seront aussi abordées.
Date de à Lieu
vendredi 13 novembre 09:15 12:15
Lieu
Petit Frontenac
M.
Martin Hutchison
Martin Hutchison est étudiant à la maitrise en éducation à l'UQAM. Son mémoire porte sur le rapport au plagiat des futurs enseignants de français au secondaire. Au cours des dernières années, il a donné plusieurs conférences sur le plagiat dans des écoles secondaires et dans des cégeps, en plus d'offrir une formation obligatoire sur le sujet aux nouveaux étudiants de la plupart des programmes de la faculté des sciences de l'éducation de l'UQAM où il travaille comme agent de stage.