À la recherche de points d'ancrage pour faciliter les arrimages … de la classe à la classe virtuelle, de la lecture à l'écriture, de la lecture à l'oral

Description

Congrès de l'AQPF 2015, sous le thème, Enseigner le français : entre l'ancre et la déferlante

11-13 novembre 2015

Québec, Québec

À la recherche de points d'ancrage pour faciliter les arrimages … de la classe à la classe virtuelle, de la lecture à l'écriture, de la lecture à l'oral

Dans une enquête réalisée par le MÉLS en 2007, 70% des 2 000 enseignants du primaire interrogés trouvaient difficile d'enseigner-évaluer la compétence Apprécier des œuvres littéraires, ajouté au fait que la compétence Communiquer oralement constituait la deuxième compétence la moins travaillée en français. Et selon plusieurs recherches, les enseignants ne savent peu ou pas comment enseigner ni évaluer l'oral (Lafontaine et Préfontaine, 2007; Chartrand et Lord, 2013). Nous avons mené une recherche portant sur l'enseignement de l'oral réflexif dans le cadre des cercles littéraires entre pairs (CLP) (dans sept classes de 3e cycle du primaire et de 3e secondaire). Il s'agit d'un dispositif didactique favorisant l'intégration des compétences en français langue d'enseignement puisque les enseignants étaient ici invités en début d'année à enseigner de manière explicite quelques stratégies et notions de lecture littéraire, puis les bases de la justification à l'écrit nécessaires au journal de lecture. Et ce, de manière à soutenir les échanges oraux dans les premiers cercles de lecture entre pairs qui se sont déroulés en novembre-décembre. Ces premiers CLP ont ensuite servi de productions initiales pour entamer un enseignement explicite de l'oral en janvier-février, incluant entre autres deux ateliers portant sur la justification et la reformulation. Nous décrirons ici les principales étapes de cette recherche (Hébert et Lafontaine, 2009-2014), les difficultés et avancées constatées par les enseignants et conseillers pédagogique participants, de même que quelques résultats saillants sur le plan des conduites des élèves dans les CLP à la suite de ce type d'enseignement de l'oral. Nous ferons part aussi des limites et conditions pouvant expliquer la durabilité ou non des changements de pratique, à partir des cas de deux des enseignantes qui ont poursuivi le projet de manière autonome grâce au soutien de leur conseiller pédagogique.


Date de à Lieu
mercredi 11 novembre 09:40 10:30
Lieu
Frontenac
Manon
Hébert
Manon Hébert est professeure titulaire au Département de didactique de l'Université de Montréal depuis 2005. Ses travaux portent sur la didactique de la lecture littéraire et visent à mieux comprendre le rôle de l¹écrit et de l¹oral réflexifs pour l¹appréciation des ¦uvres
littéraires, de même que les indices de progression de cette compétence sur un plan développemental (fin primaire et secondaire). Sur un plan pédagogique, elle s¹intéresse à l¹intégration des compétences et des différentes approches d¹enseignement (explicite, différenciée, collaborative) en classe de français.