Les savoirs convoqués en lecture (Secondaire )

Axe
Description
Quels objets de savoir pour développer la compétence en lecture au secondaire ?

Selon le référentiel de compétences professionnelles, toute personne enseignante est amenée à « agir en tant que professionnel héritier, critique et interprète d’objets de savoirs » (MÉQ, 2001). Comment devrait se concrétiser ce rôle pour ce qui concerne précisément l’enseignement du français et le développement de la compétence lectorale chez les élèves du secondaire ? Et quels savoirs inscrire au programme de la classe de lecture ? À l’heure où l’accès aux savoirs est plus facile que jamais, est-ce l’entière responsabilité des enseignants de « transmettre » ces savoirs ? Ce sont là des questions auxquelles les conférenciers tenteront de répondre en mettant de l’avant 1) la place qu’il est possible de laisser tant aux agents culturels (auteurs, éditeurs, diffuseurs) qu’aux élèves eux-mêmes, et 2) les savoirs sur la langue, sur la littérature, sur les processus de lecture et sur le monde qu’il est possible de mobiliser en fonction des textes retenus, courts ou longs, courants ou littéraires. Des exemples de pratiques d’enseignement permettront d’illustrer le propos et de réfléchir à la manière d’aborder, sous un angle renouvelé, les savoirs pertinents à la progression de la lecture dans différents contextes.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Red Apple (12e étage)
Animatrice
Julie
Babin
Julie Babin est chargée de cours en didactique du français (Université de Sherbrooke, UQAM), après avoir enseigné une dizaine d’années au secondaire. S’intéressant particulièrement à l’enseignement de la lecture aux adolescents et jeunes adultes, elle a complété en 2016 une thèse de doctorat sur les pratiques d’enseignement de la lecture d’une œuvre littéraire, thèse notamment axée sur les savoirs qui entrent en jeu lors d’une telle lecture. Elle a aussi produit un mémoire de maitrise sur l’annotation du texte narratif en classe de français au secondaire. Elle offre des formations aux enseignants du secondaire et du collégial sur l’accompagnement des élèves en lecture. En plus de collaborer dans différents cours à l’amélioration de l’enseignement de l’écriture aux étudiants universitaires, elle mène depuis un an une recherche sur l’enseignement des œuvres littéraires sur support numérique au 1er et au 2e cycle du secondaire.
Coanimateur
Olivier
Dezutter
Olivier Dezutter est professeur titulaire au département de pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Il codirige le Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture. En plus de contribuer à la formation des étudiants au baccalauréat en enseignement du français au secondaire depuis une quinzaine d’années, il mène divers travaux de recherche en didactique de la langue première et de la langue seconde. Il pilote actuellement deux projets de recherche soutenus par le FRQSC, l’un porte sur l’impact des activités culturelles sur le rapport à l’écrit des élèves et l’autre, sur la manière dont les enseignants du 3e cycle du primaire et du 1er cycle du secondaire soutiennent le développement des compétences en lecture et en écriture des élèves allophones intégrés en classe régulière.