406 - P1,P2,P3_P1, P2, P3_« On infère tout le temps ! » Travailler l'inférence au primaire avec la BD

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Axe
Littératie
Description
Travailler la lecture de l’image avec les élèves du primaire en les invitant à discuter à partir des illustrations est une pratique courante. De cette façon, ils comprennent les liens qui unissent le texte et les dessins pour construire le sens de l’oeuvre. La BD est le médium par excellence pour permettre cette double lecture et elle est donc tout indiquée pour pouvoir questionner les élèves dans le but de développer leur habileté à inférer.
Les participants seront d’abord invités à réfléchir à la définition de l’inférence et à prendre connaissance des différents types d’inférence (Giasson, 2011). Au cours des dernières années, des chercheurs ont proposé différentes façons pour travailler l’inférence en classe. En nous inspirant des travaux de Giasson (2011), Taberski (2014), Jamison Rog (2015), nous proposerons à notre tour neuf courtes activités qui permettront de cibler le processus d’inférence et de l’enseigner de façon explicite à partir d’extraits de BD. Chaque activité est présentée en précisant d’abord son intention pédagogique, puis son déroulement étape par étape. Enfin, une douzaine de BD seront présentées pour vivre ces activités avec les élèves.
Les activités proposées au cours de cet atelier permettront aux élèves de générer des inférences à voix haute plutôt qu’à l’écrit, facilitant ainsi ce processus. Pour les élèves en difficulté, le fait d’entendre le raisonnement d’autres élèves qui réussiront à générer des inférences en verbalisant leur façon de faire leur sera bénéfique.
La BD est un incontournable de l’apprentissage de la lecture puisqu’elle apparait comme un texte réticent, c’est-à-dire un texte résistant qui propose des défis de compréhension, et un texte proliférant, qui offre de nombreuses interprétations (Tauveron, 1999). Comme l’a reconnu un élève de 5e primaire, en lecture « On infère tout le temps ! »
Lieu
Hotel Times - 3 étage : Union Square
Nombre de places
40
Animatrice
Marie-Hélène
Marcoux
Après avoir enseigné au primaire en Belgique, elle occupe actuellement le poste de conseillère pédagogique en français à la Commission scolaire des Navigateurs. Elle est présidente de l'AQPF depuis janvier dernier. Elle est aussi l’auteure de l’ouvrage La BD au secondaire, paru chez Chenelière éducation.