Conférence 2: La rétroaction en écriture : la correction orale enregistrée - Écriture

Axe
Description
La correction orale enregistrée permet aux professeurs de donner une rétroaction détaillée et efficace, et elle permet aux étudiants de mieux comprendre les attentes quant au contenu à utiliser, aux consignes et aux critères d’évaluation. Ainsi, pour les professeurs, partir des erreurs commises par les étudiants pour les aider à (re)construire leurs connaissances et à développer leurs compétences est plus facile à faire à l’oral qu’à l’écrit. Corriger oralement ? Certainement. Et avec beaucoup de bonheur !
Animatrice
Julie
Roberge
Julie ROBERGE est professeure au Département de français du Cégep André-Laurendeau. Ces dernières années, elle a publié un ouvrage sur la correction des productions écrites, fait une recherche sur la compréhension des commentaires des professeurs par les étudiants et une autre sur la motivation scolaire dans le premier cours de français. Elle a animé de nombreux ateliers sur la correction, contribué à mettre sur pied le réseau des Répondantes et des répondants de la valorisation du français (Repfran), puis participé à l’ouvrage collectif Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique publié par l’AQPC. Elle est également chargée de cours à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université de Sherbrooke et membre du comité de rédaction de la revue Pédagogie collégiale. En 2016, elle a reçu le prestigieux prix Paul-Gérin-Lajoie, le prix d’excellence en enseignement collégial, de la ministre de l’Enseignement supérieur. Julie Roberge est membre de l’Ordre d’excellence en éducation du Québec.