Articles et contenu pédagogique

Chartrand, Suzanne-G., Émery-Bruneau, J. et Sénéchal, K. avec la coll. de Pascal Riverin (2015). Caractéristiques de 50 genres pour développer les compétences langagières en français. Québec:  Didactica, c.é.f.; en ligne: www.enseignementdufrancais.fse.ulaval.ca

 

Consulter l'ouvrage

Suzanne-G. Chartrand, Judith Émery-Bruneau , Kathleen Sénéchal

Une enquête de l’OCDE sur les choix de lecture des ados confirme que la bande dessinée (désormais BD) est le 2e choix de lecture des garçons. Même si la BD est un médium apprécié des adolescents – garçons et filles –, elle est encore marginale au secondaire et encore davantage à l’Accès collégial. Il est vrai qu’intégrer la BD en classe demande un peu de réflexion, mais cela peut devenir un incontournable pour solliciter la participation, augmenter la motivation des élèves et développer la compétence à lire.

Karine Morin, Enseignante de français à l’éducation des adultes à la Commission scolaire des Navigateurs

Le développement des compétences langagières orales et surtout écrites constitue la principale finalité accordée à l’enseignement de la grammaire à l’école. Toutefois, le cloisonnement de l’enseignement de la grammaire qui se perpétue depuis des années dans les pratiques ne garantirait pas ou très peu que les connaissances apprises dans la leçon de grammaire, par exemple, permettent de développer des compétences en lecture, en écriture et en communication orale. En effet, la discipline français a longtemps été caractérisée par le cloisonnement de ses composantes : en classe, on fait de la lecture, de l’écriture, de la grammaire ou de la communication orale.

Marie-Andrée Lord, Didacticienne du français et professeure à l’Université Laval