Nouvelles

Communiqué de presse - L'AQPF réagit à la fermeture de l’Université de l’Ontario français

L’Association québécoise des professeurs de français (AQPF) tient à souligner le travail de l’Université de l’Ontario français (UOF) qui a publié le rapport de sa première année d’opération le 21 novembre, et, plus largement, à exprimer son appui à tous ceux et celles qui ont pris le temps de dénoncer la décision du gouvernement conservateur ontarien d’abolir le Commissariat aux services en français et de mettre fin au projet de création de l’Université de l’Ontario français. D’entrée de jeu, il faut rappeler que l’éducation en français dépasse la simple compétence provinciale.

À la suite de la lecture du rapport, l’AQPF reconnait la perte significative que représente notamment la mort dans l’œuf du Carrefour francophone du savoir et de l’innovation : « L’UOF a mené un processus de concertation avec ses partenaires potentiels pour réaliser la planification du Carrefour francophone du savoir et de l’innovation. Le Carrefour regroupera dans ses installations permanentes une quinzaine d’institutions et organismes francophones de la région qui seront intégrés dans sa mission académique, créant une synergie transformative tant pour l’université que pour ces organismes[1]. » L’AQPF ne peut qu'être solidaire de tous ses organismes qui désiraient, sous un même toit, travailler de concert avec des intervenants partageant les mêmes visées.

En terminant, la tentation serait forte de circonscrire l’annonce de l’abolition de l’UOF au problème – très réel - des droits des minorités francophones au Canada, un peu à la manière de l’Appel de la race de Lionel Groulx, qui évoquait les querelles scolaires vers 1915 sous fond de tensions raciales[2]. L’AQPF étant membre de la Fédération internationale des professeurs de français, elle tient à souligner, dans le contexte international qu’incarne le modèle de l’université moderne, la perte considérable que son éventuelle fermeture représenterait pour l’amélioration de l’enseignement du français. Les fondations de l’UOF étant déjà érigées – et avec tous les deniers publics déjà investis -, il serait malheureux de se priver du terreau fertile qu’offre l’UOF à l’application des fameuses « compétences transversales » tant vantées de ce côté de la frontière par notre ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Optimiste, l’AQPF souhaite que la décision du gouvernement Ford ait un effet boule-de-neige auprès de nos élus et que cela débouche vers une augmentation des fonds destinés à la création de l’UOF.

 

[2] Pleau, Jean-Christian. «  Polémique sur un « mauvais livre » : L’appel de la race de Lionel Groulx. » Voix et Images, volume 28, numéro 2, hiver 2003, p. 138–159. https://doi.org/10.7202/006602ar.

Prix littéraires des enseignants AQPF-ANEL 2018

 
 
 
 

Reproduction d'un communiqué de presse préparé par Sylvie Bellemare de l'ANEL


Prix littéraires des enseignants de français 2018
Annonce des lauréats


Montréal, le 31 octobre 2018 – Les lauréats des Prix littéraires des enseignants de français ont été annoncés à la Maison de la littérature de Québec. Des membres du conseil d’administration de l’Association des professeurs de français (AQPF), Gilles Herman, Éditions du Septentrion et membre du conseil d’administration de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), David Tessier, directeur général, Laurentien, et Stéphane Abraham, directeur régional des ventes – Québec et Maritimes, Rolland, ont remis les prix aux lauréats :

Catégorie Album 5 à 8 ans : Les mots d’Eunice, Gabriella Gendreau, illustrations de Nahid Kazemi, Éditions de l’Isatis

Catégorie Roman 9 à 12 ans : La poésie, c'est juste trop beurk!, Pierre Labrie, illustrations de Jean Morin, Soulières éditeur

Catégorie Roman 13 ans et plus : 16 ans et patriote, Sylvie Brien, Bayard Canada

Catégorie Nouvelles : On n’sait jamais à quoi s’attendre, Hélène Koscielniak, Les Éditions L’Interligne

Catégorie Poésie : Outardes, Catherine Côté, Éditions du Passage
 

 
 
 
 

 
 
 
 
Créés conjointement par l’Association québécoise des professeurs de français (AQPF) et l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), ces prix récompensent un auteur et son éditeur. Ils visent à promouvoir la littérature québécoise et canadienne de langue française auprès des enseignants de français du Québec, à stimuler leur intérêt pour ces œuvres et à les faire connaître et apprécier par leurs élèves.

Les auteurs lauréats reçoivent une bourse de 500 $ offerte par l’AQPF. Les éditeurs de ces livres reçoivent un crédit de 500 $ de Marquis Imprimeur et un crédit de 500 $ de Rolland. 

Étaient admissibles les livres publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017 par des éditeurs membres de l’ANEL. Des comités de sélection, composés d’enseignants de français membres de l’AQPF, ont choisi les œuvres selon les critères suivants : accessibilité et lisibilité, thèmes d’intérêt pour un public jeune, valeurs véhiculées, qualité de l’écriture et de la langue et possibilités d’exploitation pédagogique.

L’Association nationale des éditeurs de livres encourage le développement d’une édition nationale et favorise sa promotion et sa diffusion. Regroupant plus d’une centaine de maisons d’édition littéraire, culturelle, générale et scolaire de langue française, l’ANEL prône également la liberté d’expression, le respect du droit d’auteur et l’accès universel au livre comme soutien à la connaissance et outil d’apprentissage. L’ANEL est l’organisme de représentation de l’édition de langue française d’ici dans le milieu culturel et auprès des instances politiques. Depuis 25 ans, l’ANEL et ses éditeurs célèbrent la vitalité du livre d’ici!

L’AQPF regroupe des professeurs de français et toute personne intéressée à l’enseignement du français ou à la promotion de la langue française et de la culture québécoise. Elle a comme mission première de contribuer, par ses engagements et par ses actions, au développement d’une pédagogie du français de qualité au Québec. L’AQPF célèbre cette année son 50e anniversaire de création.

 

Renseignements :

ANEL
Sylvie Bellemare, chargée de communication
514 273-8130, poste 231
cellulaire : 514 742-3526
sbellemare@anel.qc.ca

Livre-toi: concours booktube

Concours Livre-toi

 

L'AQPF est très fière de s'associer à ce projet/concours de l'ANEL ! Une occasion de faire vivre une activité de production orale authentique aux élèves dans un genre stimulant et proche de leur culture première. Un guide de l'enseignant «clé en main» est disponible sur le site livre-toi.ca !

 

Conseil d'administration annuel de la FIPF (suite)

Séance de travail et de discussion très riche au conseil d'administration de la FIPF à Paris au début de la semaine. Le conseil d'administration élargi a eu lieu le mercredi 30 mai. Les enseignants de français de tous les continents y sont représentés !

4 représentants du conseil d'administration de la FIPF

 

Devenez membre du jury des Prix littéraires des enseignants de français AQPF-ANEL 2018

Logo prix littéraires des enseignants de français

 

Voici venu le temps de lancer les Prix littéraires des enseignants de français AQPF-ANEL ! Créés en partenariat avec l'Association nationale des éditeurs de livres, ces prix récompensent, pour une onzième année, les créateurs d’oeuvres littéraires et leurs éditeurs dans chacune des cinq catégories suivantes :

 

Album 5-8 ans

  • Roman 9 à 12 ans
  • Roman 13 ans et plus
  • Nouvelles
  • Poésie

Je sollicite donc votre participation, cher membre de l’AQPF, comme lecteur à l’un ou l’autre des jurys.  Je vous invite à prendre part à l’un des comités de lecture formés pour chaque catégorie.  Vous n’avez qu’à remplir le formulaire en cliquant sur le lien suivant : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSev4DuhnB7C7lbq3kXAW4Jekpd9RRbs1nhu8EEt3h8QRKJDzg/viewform?usp=sf_link

 

ATTENTION : VOUS POUVEZ VOUS INSCRIRE DEUX CATÉGORIES, MAIS VOUS NE POUVEZ ÊTRE RETENU QUE DANS UNE SEULE

Si votre candidature est tirée au hasard, vous recevrez la sélection de livres par la poste. Vous pourrez conserver tous les livres de votre catégorie; une façon de vous remercier de votre participation. 

Vous aurez l’été pour lire les œuvres et donner votre appréciation. Des fiches d’évaluation sont prévues à cet effet, fiches que vous devrez me faire parvenir par courriel pour chaque livre de la catégorie au plus tard le 24 septembre 2018Il faut donc planifier rigoureusement votre temps de lecture. Il faut planifier lire en moyenne un livre par semaine.  Puisque les œuvres sont destinées ultimement à être exploitées par les enseignants et leurs élèves, cinq critères de sélection ont été déterminés en ce sens :
 

  • Accessibilité et lisibilité
  • Thèmes d'intérêt pour un public jeune de 9 à 18 ans
  • Valeurs véhiculées
  • Qualité de l'écriture, de la langue
  • Exploitation pédagogique possible

 

 

 

 

Les délibérations auront lieu à la mi-octobre.   La remise des prix se fera à la Maison de la littérature le 31 octobre, soit une journée avant notre congrès annuel qui se tiendra, cette année, à Québec, 1 et 2 novembre sous le thème Le français sur un air de fête!

Profitons de l’été pour découvrir des créateurs d’ici et leurs œuvres !

 

Guillaume Poulin, vice-président à la pédagogie

2 mai 2018

Triste jour pour nous tous : un garçon sur deux n'obtient pas son diplôme d'études secondaires au Québec. Quelle déception d'entendre le ministre de l'éducation réagir aujourd'hui à ce constat ! Le Sommet sur le numérique s'ouvre demain matin. Bien évidemment, monsieur le ministre y sera. Est-ce que quelqu'un lui posera des questions concernant cette statistique ou continuerons-nous à faire comme si tout va bien?

Participez à la conversation sur Facebook!