Section Québec-et-Est-du-Québec

Présidente

Après des études collégiales en langues et une formation universitaire en enseignement du français au secondaire, elle a complété une maitrise en littérature. L'étude qu'elle a faite sur l'importance de la littérature québécoise après la mise en place de la réforme du collégial lui a permis d'aborder l'aspect didactique de son implantation et, surtout, son impact sur le curriculum collégial.


Enseignante au niveau secondaire depuis plus de 20 ans, elle cherche sans cesse à renouveler ses pratiques et elle se remet en question constamment. Sa devise est celle d'Émilie Bordeleau : « On n'a jamais fini d'apprendre ! » Cela explique surement son besoin de formation continue et son désir d'aller toujours vers de nouvelles approches qui lui permettront de puiser le meilleur de ses élèves. Sa présence comme membre de l'AQPF ne date donc pas d'hier ! D'un congrès à l'autre, elle s'est toujours intéressée aux activités offertes par l'association, et c'est pendant le congrès de Montréal de 2013 qu'elle a décidé de joindre les rangs de la section Québec-et-Est-du-Québec.

Vice-présidente de la section de Québec-et-Est-du-Québec

Étudiante à la maitrise en administration et politiques de l'éducation et titulaire d'un B.Ed. en enseignement du français au secondaire ainsi que d'un B.A. en études littéraires françaises. Fervente amoureuse et défenseure de la langue française, elle fait partie de différents comités qui lui permettent de développer une vision globale de l'articulation des programmes et de la langue française au Québec ainsi que de déployer et de promouvoir des pratiques gagnantes en classe.

Apprenante à vie, elle siège au comité-conseil ainsi qu'au comité de pertinence du Programme de recherche en littératie (PREL) du ministère de l'Éducation depuis 2012. Elle est vice-présidente du conseil de l'AQPF de la section Québec-et-Est-du-Québec et cofondatrice du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER). L'un des sujets qui la passionnent particulièrement est l'évaluation. 

Représentante des conseiller.ère.s pédagogiques

Nancy a complété un baccalauréat en enseignement au secondaire ainsi qu’un certificat de perfectionnement en enseignement. D’abord enseignante de français au Centre de services scolaire de la Capitale, elle occupe depuis 2014  le poste de conseillère pédagogique.

Représentante du secondaire
Représentante universitaire

Alexandra Gagné a mené à terme une formation de premier cycle en études littéraires et philosophie avant d’entreprendre un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en enseignement collégial. Son enthousiasme débordant pour la didactique du français, langue et littératures l’a alors incitée à s’engager dans une maitrise, puis, dans un doctorat subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Représentante étudiante locale du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), elle s’intéresse dans ses travaux à la formation à la lecture littéraire des enseignants du secondaire et du collégial. Elle est également coordonnatrice de recherche et auxiliaire d’enseignement à l’Université Laval, et elle enseigne occasionnellement le français langue seconde.

Responsable des Cahiers

Laurie Pelletier a terminé une formation universitaire de premier cycle en enseignement du français au secondaire - profil international.

En 2016, elle œuvre pour la commission scolaire de la Capitale en tant qu’enseignante. Désirant investir plus de temps dans l’éducation des citoyens de demain, elle occupe également, deux soirs par semaine, le poste d’enseignante répondante pour Alloprof, un organisme à but non lucratif dont la visée est de permettre aux apprenants de vivre des réussites scolaires. En plus de ses fonctions au centre d’appels, elle participe au développement d’un jeu de compréhension de lecture appelé Grimoire s’adressant aux jeunes de 7 à 13 ans.

Quelques années plus tard, elle décide même de se consacrer au développement de l’organisme à temps plein. Elle devient alors productrice de contenus en français et spécialiste-matière.

Représentante du primaire

Élodie est une orthopédagogue au primaire au centre de services scolaire de la Capitale.

Passionnée par la pédagogie, elle s’intéresse particulièrement aux différents moyens d’organiser les services afin de répondre efficacement aux besoins des élèves en difficulté d’apprentissage.

Elle croit beaucoup au pouvoir du travail collaboratif au sein d’une équipe école et est toujours intéressée à se remettre en question et à découvrir de nouvelles façons de faire.