Conseil d'administration de l'AQPF

Présidente

Engagée et dynamique, Katya Pelletier est impliquée à l'AQPF depuis 2015. De 2015 à 2018, elle a œuvré comme présidente de la section Centre-du-Québec de l'AQPF et a coordonné le congrès 2017 à Drummondville.

Chargée de cours au Département des sciences de l’éducation de L’Université du Québec à Trois-Rivières en didactique du français depuis 2005.  Elle enseigne au Baccalauréat d’éducation au préscolaire et d’enseignement au primaire au Campus de l’UQTR à Drummondville. Elle est également engagée comme professionnelle pour le Laboratoire universitaire de recherche et de formation en didactique du français (LUDIF). Elle est détentrice d'une maitrise en développement de la littératie de l’Université du Québec à Trois-Rivières et d’un Baccalauréat ès arts en Études françaises du Collège Glendon de l’Université York à Toronto. Elle a été de 2008 à 2015 coordonnatrice du Comité sur la persévérance et la réussite scolaires de la Table régionale de l’éducation de la Mauricie. Une fonction qui l’a rendue très engagée dans sa région.  Elle est d’ailleurs présidente du Conseil d’administration de la Maison de Jeunes Alternative Jeunesse à Trois-Rivières. À noter que de 1997 à 2004, Katya a enseigné au niveau préscolaire à l’école Montessori de la Mauricie. Aussi, durant ses études au Baccalauréat, elle a été monitrice de langue française dans les écoles francophones de la région de Toronto.

Vice-présidente à l’administration

Anne Robitaille est diplômée de l'Université Laval en enseignement du français au secondaire et détentrice d’un DÉSS en administration scolaire de l’Université de Montréal. Enseignante de français au collège Bourget de Rigaud, elle s'intéresse particulièrement aux projets qui placent l’élève comme acteur principal de sa réussite et qui favorisent l’interaction entre les élèves comme la lecture par les pairs et la pédagogie par projets. Elle a fait partie du CA de l'AQPF de 2007 à 2013 comme secrétaire et comme vice-présidente à l’administration.

Vice-président à la pédagogie

Guillaume Poulin est diplômé de l'Université de Sherbrooke en enseignement secondaire du français. Il est présentement enseignant de français au Collège du Mont Notre-Dame de Sherbrooke. Il s'intéresse tout particulièrement à la place de la culture et de la technologie dans la classe de français et au rôle de passeur culturel de l'enseignant. Guillaume Poulin est également chargé de cours à l'Université de Sherbrooke en didactique du français. En plus de sa formation d'enseignant, il est détenteur d'une maitrise en chant classique de l'Université de Montréal et il offre des ateliers de pose de voix pour les enseignants. Il est impliqué à l'AQPF depuis 2013 où il a oeuvré comme trésorier de la section Centre-du-Québec de l’AQPF avant d’être élu comme vice-président à la pédagogie.

Vice-présidente aux communications

Détentrice d’un baccalauréat en enseignement du français au secondaire et étudiante à la maitrise, Janie Ouimet a enseigné pendant près de 10 ans à la commission scolaire des Patriotes. Comme enseignante, elle a participé à différents projets montérégiens promouvant l’enseignement du français langue première et l’utilisation des technologies en classe. Aujourd’hui, conseillère pédagogique en français au secondaire à la commission scolaire de Saint-Hyacinthe, elle accompagne les enseignants dans leur développement professionnel.

Membre de l’AQPF depuis plusieurs années et toujours prête à relever de nouveaux défis, c’est avec enthousiasme qu’elle a accepté de s’impliquer au sein du CA de l’AQPF à l’automne 2018 comme vice-présidente aux communications.

 

Trésorier

Jérôme Poisson est enseignant de français à la commission scolaire des Navigateurs.  Il enseigne en deuxième secondaire, au programme d’éducation internationale.  Toujours à l’affut d’innovations pédagogiques, il adore expérimenter de nouveaux projets, remettre sans cesse en questions sa pratique enseignante et sortir les élèves de leur zone de confort.  Il est passionné de bandes dessinées, de gastronomie, d’ébénisterie et de voyages à vélo. Il a participé à son premier congrès de l’AQPF en 1997 et s’implique depuis 2011 au sein de son organisation, comme trésorier.

Secrétaire

Johnni Samson est chargé de cours au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il assume des cours liés à l’intervention pédagogique et à la didactique du français en plus d’être superviseur de stage. Il est également doctorant en éducation. Il s’intéresse aux conseillers pédagogiques et à la didactique de l’orthographe grammaticale au primaire. Il est titulaire d’une maitrise en éducation et d’un baccalauréat d’éducation au préscolaire et d’enseignement au primaire.

Présidente du comité de la section Montréal-et-ouest-du-Québec

Fière d’un doctorat en éducation, Nancy Allen s’intéresse à la didactique du français et à l’enseignement des stratégies pédagogiques, plus particulièrement en contexte de communication orale. Elle est maintenant stagiaire postdoctorale subventionnée par le FRQSC dans l’équipe Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance. Elle est également chargée de cours à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Présidente du comité de la section Québec-et-est-du-Québec

Après des études collégiales en langues et une formation universitaire en enseignement du français au secondaire, elle a complété une maitrise en littérature. L'étude qu'elle a faite sur l'importance de la littérature québécoise après la mise en place de la réforme du collégial lui a permis d'aborder l'aspect didactique de son implantation et, surtout, son impact sur le curriculum collégial.
Enseignante au niveau secondaire depuis plus de 20 ans, elle cherche sans cesse à renouveler ses pratiques et elle se remet en question constamment. Sa devise est celle d'Émilie Bordeleau : « On n'a jamais fini d'apprendre ! » Cela explique surement son besoin de formation continue et son désir d'aller toujours vers de nouvelles approches qui lui permettront de puiser le meilleur de ses élèves. Sa présence comme membre de l'AQPF ne date donc pas d'hier ! D'un congrès à l'autre, elle s'est toujours intéressée aux activités offertes par l'association, et c'est pendant le congrès de Montréal de 2013 qu'elle a décidé de joindre les rangs de la section Québec-et-Est-du-Québec.

Présidente du comité de la section Centre-du-Québec

Karol-Anne T. Auger est chargée de cours en didactique du français au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Détentrice d’un baccalauréat en enseignement du français au secondaire et d’un baccalauréat en littérature et linguistique, elle est actuellement à la maîtrise en didactique et travaille sur l’adaptation des évaluations en écriture pour les élèves en difficulté d’apprentissage. Elle s’intéresse également à l’apprentissage de la lecture littéraire aux niveaux secondaire et collégial pour les élèves qui présentent un trouble de la lecture. Son objectif professionnel est de contribuer à faciliter l’accès aux études supérieures des étudiants dyslexiques et dysorthographiques.

Malgré qu’elle soit très attachée au milieu de la recherche dans lequel elle œuvre depuis l’automne 2016, Karol-Anne se considère d’abord comme une enseignante au secondaire passionnée. Depuis 2005, elle accepte tous les défis pédagogiques qu’on lui lance; ainsi, elle a été animatrice puis technicienne en langues à l’école internationale de français de l’Université du Québec à Trois-Rivières, intervenante en persévérance scolaire et enseignante de français langue seconde et langue d’enseignement. Créative et rassembleuse, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle a accepté, à l’automne 2018, de prendre la relève à la présidence de la section Centre-du-Québec.

Adjoint administratif

Il s’agit d’un deuxième mandat pour Philippe Tessier comme adjoint administratif au sein de l’AQPF. Ayant apprécié son expérience aux inscriptions du Congrès annuel de 2014 à Sherbrooke, c’est avec enthousiasme qu’il a accepté de relever le défi de plus grandes responsabilités en 2017.

Philippe Tessier est détenteur d’une maitrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Par ses expériences de travail, il a développé des compétences pour les communications et l’administration dans les milieux de l’éducation et de l’édition.