Inscription au congrès

 

Préinscription

Faites vite ! La période de préinscription se conclut le 30 septembre 2017 inclusivement.
Seuls les membres ou les personnes qui adhèrent à l'AQPF au moment de l'inscription au congrès, ont droit aux tarifs avantageux liés à la préinscription.

 

Déjà membre ?

Connectez-vous et cliquez sur "M'inscrire au congrès".

 

Veuillez choisir votre type de membre

 

Politique d'annulation

Toute personne ayant effectué son paiement, mais se trouvant dans l'impossibilité de participer au congrès aura droit à un remboursement des frais d'inscription aux activités, après réception d'une demande écrite, au plus tard le 13 octobre 2017.
Des frais d'administration de 75 $ seront déduits automatiquement et sans exception de la somme à rembourser.
Les frais d'inscriptions doivent être payés dans les quinze jours ouvrables suivant l'inscription pour que celle-ci soit valide. Après cette date, l'inscription non payée sera annulée.
Veuillez prendre note que l'adhésion n'est pas remboursable.

Congrès de l'AQPF, choisissez votre forfait

Les prix sont présentés avant taxes.
Les repas du midi sont inclus.

Membre

Étudiant (membre)

Choisissez vos activités

Cliquez pour ouvrir ou fermer un bloc.
Cliquez sur une activité pour la sélectionner.

P1 : 1er cycle du primaire
P2 : 2e cycle du primaire
P3 : 3e cycle du primaire
S1 : 1er cycle du secondaire
S2 : 2e cycle du secondaire
C : Collégial
T : Pour tous
ÉA : Éducation aux adultes
FLS : Français langue seconde

Précongrès, mercredi 8 novembre 2017

Congrès, jeudi 9 novembre 2017

Stages Bloc 150 (3h)
9:00 à 12:00

151 - S1, S2_Enseigner la justification dans la classe de français au secondaire

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Littératie
Description
Il est attendu des élèves qu'ils justifient correctement leurs propos dans les trois compétences de la discipline français au secondaire, mais tout autant dans la majorité des autres disciplines scolaires. Ils le font pour appuyer leur interprétation d'un texte ou d'une situation, pour y réagir, pour porter un jugement critique sur une œuvre, pour montrer l'importance d'une réalité, mais aussi pour démontrer la justesse de leur raisonnement grammatical ou mathématique. Ce stage sera l'occasion de considérer les traits essentiels de la justification, de réfléchir à des pratiques porteuses pour son enseignement en classe de français et de se questionner sur son évaluation aux fins de l'apprentissage et du jugement.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Red Apple (12e étage)
Nombre de places
50
Animateur
Jean-François Tremblay
M. Tremblay est diplômé de l’Université du Québec à Montréal en enseignement du français langue première au secondaire et détenteur d’une maitrise en didactique de la grammaire. En tant qu'enseignant, puis à titre de conseiller pédagogique de français au secondaire à la Commission scolaire de Montréal, il s’intéresse particulièrement aux pratiques d’enseignement de la grammaire de la phrase qui favorisent le transfert des apprentissages à l’écrit et à la didactique de la lecture.

152 - S1, S2, C, ÉA_Initiation à la Démarche stratégique d’enseignement de la littérature

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Développement professionnel
Description
Expérimentée depuis 2006, au point depuis 2010, la Démarche stratégique d’enseignement de la littérature (DSEL) roule sa bosse au collégial et surtout au secondaire. Si vous faites partie des enseignantes et enseignants qui ne la connaissez pas encore, cet atelier s’adresse à vous. Si elle vous est déjà familière, consultez ailleurs dans ce même document l’invitation à un atelier de mise à jour sur la DSEL, axé sur la compréhension en lecture.
La DSEL apporte une solution de rechange éprouvée aux questionnaires de compréhension et aux cours magistraux sur une œuvre littéraire complète. Elle place les élèves au centre de l’apprentissage, en comités de lecture. Ce n’est pas une recette toute faite ni une approche « clé en mains », mais une démarche flexible qui requiert initiative et créativité de la part de l’enseignante ou de l’enseignant. Elle convient à toute œuvre littéraire qui pose un défi raisonnable pour l’apprentissage. La partie théorique du stage comprend une présentation succincte de la DSEL, qui a déjà fait l’objet d’une publication (Lecavalier et Richard, 2010), ainsi qu’un modelage de l’accompagnement d’un échange en comité de lecture. La partie pratique consistera à simuler une mise en œuvre partielle de la démarche, avec la lecture et l’analyse d’un texte littéraire en comité de lecture.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Green Apple (12e étage)
Nombre de places
40
Animateur
Suzanne Richard
Chargée de cours à l'Université de Sherbrooke, conseillère pédagogique à la Commission scolaire de Laval, chercheure en didactique du français, coauteure de ­«Enseigner la littérature au secondaire et au collégial: une démarche stratégique­».
Coanimateur 1
Jacques Lecavalier
Retraité de l'enseignement collégial et chercheur en didactique du français, auteur de ­«Enseigner la littérature au secondaire et au collégial: une démarche stratégique­» et de «L'Express grammatical».

153 - S1, S2_Découvrir l'écriture littéraire pour développer la compétence à écrire autrement au primaire

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Littératie
Description
L'apprentissage de l'écriture et son enseignement représentent tout un défi au primaire, alors que les enfants débutent dans le monde de la littératie. Une tendance récente consiste à placer la littérature et le sujet écrivant au cœur de cet enseignement (Lebrun, 2007). Cette approche, appelée écriture littéraire, privilégie, entre autres, la créativité, le développement d'une posture d'auteur et le recours à la littérature jeunesse (Sève et Tauveron, 2005). Lecture et écriture s'enrichissent alors mutuellement, permettant la création d'une communauté de lecteurs-scripteurs au sein de la classe. Mais comment arriver concrètement à pareil résultat? Nous vous proposons de dresser le portrait des fondements qui sous-tendent un enseignement basé sur l'écriture littéraire à tous les cycles du primaire. Puis, nous présenterons divers exemples de pratiques qui s'inspirent de la recherche récente et que nous avons expérimentés avec succès, ces dernières années, aux trois cycles du primaire.
Animateur
Virginie Lamb
Titulaire d'une maitrise en didactique des langues (UQÀM), Virginie Lamb est enseignante à la commission scolaire des Patriotes (CSP). Elle donne régulièrement des conférences et des ateliers sur l'enseignement de la lecture, de l'écriture et de la communication orale à des enseignants et des futurs enseignants du primaire et du secondaire. Elle s'intéresse particulièrement à l'enseignement de l'écriture littéraire et au rapport à l'écriture littéraire des élèves et des enseignants.
Ateliers Bloc 100 (1h15)
9:00 à 10:15

101 - P1, P2, P3_Comment stimuler la prise de parole spontanée des élèves du primaire?

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
Comment amener les élèves du primaire à prendre la parole de façon spontanée et authentique afin de permettre le développement de la compétence à communiquer oralement? Cette communication présentera différentes façons de varier les discussions en grand groupe (conversation à plusieurs) afin d’amener tous les élèves de la classe à prendre la parole, qu’ils aient le français comme langue première ou pas. L’évaluation de l’oral spontané sera abordée ainsi que les outils qu’il est possible d’utiliser. Des livres de littérature jeunesse déclencheurs de parole seront également présentés ainsi que des façons différentes de les utiliser en classe. Enfin, des dispositifs pour stimuler le langage oral et l’écoute, dont des disques enregistreurs, et des façons originales de les mettre en pratique feront l’objet de cette communication. Des exemples concrets issus de la pratique d’enseignantes et d’enseignants appuieront la communication.
Animateur
Christian Dumais
Christian Dumais, Ph. D, est professeur de didactique du français à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Ses projets de recherche concernent principalement l'enseignement et l'évaluation de l'oral du préscolaire à l'université et la littératie. Il a codirigé des ouvrages portant sur la didactique de l'oral. Il fait partie de l'Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI) et est membre du CRIFPE.
Coanimateur 1
Lizanne Lafontaine
Lizanne Lafontaine, Ph. D, est professeure titulaire à l'Université du Québec en Outaouais (UQO) et responsable de l'Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI). Ses recherches portent sur la didactique de l'oral et la littératie, notamment en milieu défavorisé. Elle a publié divers ouvrages didactiques portant sur l'enseignement de l'oral au primaire et au secondaire et codirigé des ouvrages portant sur la didactique de l'oral et la littératie.
Coanimateur 2
Emmanuelle Soucy
Emmanuelle Soucy est doctorante en science de l’éducation à l’Université du Québec en Outaouais. Ses intérêts de recherche portent sur la didactique du français au primaire. Dans le cadre de sa thèse, elle s’intéresse aux centres de littératie et à l’enseignement de l’oral. Elle est enseignante au primaire ainsi qu’enseignante-conseil, chargée de soutenir l’implantation de centres de littératie. Elle est également chargée de cours, superviseure de stage et assistante de recherche.

102 - P1, P2, P3_Travailler à partir de réseaux littéraires grammaticaux pour décloisonner l’enseignement-apprentissage de la grammaire

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Littératie
Description
Lors de cet atelier, vous serez amené à exploiter des réseaux littéraires organisés autour d’éléments grammaticaux pour favoriser un enseignement décloisonné des compétences langagières. La contextualisation de la grammaire dans des ouvrages de jeunesse organisés en réseau permet de mettre en lumière le rôle de la grammaire dans le sens véhiculé par un texte, de suivre une progression réaliste des éléments grammaticaux et de développer son sens critique par la réflexion sur la langue. Les activités proposées pour l’exploitation de ces réseaux suivent des principes socioconstructivistes et favorisent la conceptualisation d’éléments grammaticaux, notamment par le travail inductif et l’observation des régularités qu’offrent les ouvrages de littérature jeunesse sélectionnés. Une liste d’œuvres de littérature jeunesse présentée en fonction du potentiel grammatical de chacune sera vous sera également remise.
Animateur
Claude Quevillon Lacasse
Claude Quevillon Lacasse est doctorante en éducation (UQAM) et chargée de cours au département de didactique des langues de l’UQAM, ainsi que collaboratrice au MEES pour les programmes de français langue seconde. Elle s’intéresse, pour son doctorat, à la didactique comparée de la grammaire en langue maternelle et en langue seconde.
Coanimateur 1
Joël Thibeault
Joël Thibeault est professeur à l’Université de Regina. Ses travaux portent sur l’enseignement et l’apprentissage de la grammaire en contextes de minorisation linguistique. Il propose notamment, dans le cadre de formations initiales et continues, le décloisonnement de la grammaire pour de meilleurs apprentissages langagiers.

103 - P3, S1_Qui ou qu’il? L’observation de phrases contrastées pour travailler des constructions confondues à l’oral

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Littératie
Description
L’atelier vise à comprendre les principes d’une démarche inductive qui exploite le contraste des exemples positifs et négatifs, puis à concevoir des séquences didactiques qui suivent cette démarche.
Traditionnellement, l’enseignement de la grammaire se fait par la présentation d’une règle suivie d’exercices où l’élève doit l’appliquer à des phrases, une approche dite « déductive ». L’approche inductive en grammaire consiste plutôt à partir de l’observation d’exemples de phrases pour permettre à l’apprenant de dégager des régularités. Une démarche fondée sur l’observation de phrases contrastées a été conçue afin de travailler avec les élèves des erreurs fréquentes dans leurs textes à cause de l’homophonie de formes à l’oral, par exemple, les formes écrites « qui » et « qu’il(s) » prononcées « ki ».
Comment choisir les exemples à observer? Comment guider l’apprenant dans son observation en vue de formuler des règles et des procédures utiles en écriture? Quels exercices inclure afin de favoriser le transfert? Les fondements et les étapes de cette démarche seront présentés, puis le participant pourra en utiliser le canevas pour créer une séquence sur d’autres formes confondues à l’oral.
Animateur
Rosianne Arseneau
Rosianne Arseneau est stagiaire postdoctorale au département de didactique des langues de l’UQAM, chargée de cours à l’Université de Montréal et consultante à l’évaluation en français langue seconde au MÉES. Elle a été enseignante de français au secondaire avant de terminer son doctorat sur l’enseignement de la phrase subordonnée relative.
Coanimateur 1
Carole Fisher
Après plus de vingt ans comme professeure de didactique du français à l’UQAC, Carole Fisher est maintenant professeure associée à cette même université où elle poursuit des activités de recherche en didactique de l’orthographe et de la grammaire, et en didactique de l’oral.
Coanimateur 2
Marie Nadeau
Professeure au département de didactique des langues de l'UQAM, Marie Nadeau se consacre depuis plus de 20 ans à la recherche en didactique de l’orthographe et de la grammaire. Elle est actuellement la chercheure principale d’un projet sur l’enseignement de la syntaxe et de la ponctuation par des activités innovantes, à la suite de ses travaux sur les dictées métacognitives.

104 - P3, S1_Ça fait lire les garçons - Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
S’il est parfois difficile de susciter l’intérêt des garçons pour la lecture, ce n’est toutefois pas impossible ! Du primaire au secondaire, cet atelier propose des choix de lectures spécialement sélectionnées pour les garçons, ainsi que des pistes d’exploitations intéressantes.
En deuxième partie, entrevue avec Maryse Peyskens, auteure de la très populaire série L’école des gars (3e cycle du primaire), qui écrit également pour le secondaire (grands romans Tout pour plaire et La première fois, série Ado et compagnie).
Site web
http://www.dominiqueetcompagnie.com/index.asp
Animateur
Julie Couture
Julie Couture est conseillère pédagogique pour les éditions Dominique et compagnie. Elle anime de nombreux ateliers qui s’adressent aux enseignants et au personnel scolaire au cours desquels elle présente les possibilités didactiques des ouvrages publiés par les éditions Dominique et Compagnie.
Coanimateur 1
Maryse Peyskens
Maryse Peyskens a longtemps travaillé auprès d’enfants handicapés et de personnes âgées. Sexologue de formation, elle a animé de nombreux ateliers et conférences dans différents milieux (organismes communautaires, écoles, centres de détention, etc.). Ces dernières années, elle a ralenti la cadence pour se consacrer davantage à ses trois enfants. Elle en a aussi profité pour se mettre à l’écriture, non seulement par pur plaisir, mais aussi pour exprimer de façon fantaisiste quelques-unes de ses observations et de ses pensées.

105 - T_La place de la didactique dans la « pédagogie numérique » : l’exemple de la grammaire

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Pédagogie numérique
Description
Nous présenterons un outil technologique qui vise à accéder et à améliorer la réflexion métalinguistique des élèves dans un environnement d’apprentissage numérique. Nous discuterons des avantages et des limites de cet outil, conçu dans le cadre d’une recherche développement, et de la pertinence de créer des environnements numériques basés sur les résultats des recherches, plus spécifiquement sur les données en didactique de la grammaire.
Les recherches en didactique de la grammaire ont montré l’importance de développer la réflexion métalinguistique des apprenants, et ce, afin de les amener à comprendre le fonctionnement de la langue et à accroitre leurs compétences langagières, notamment à l’écrit. Au cours des dernières décennies, de nombreux procédés didactiques à utiliser en classe pour développer et soutenir la réflexion métalinguistique ont vu le jour, qu’il s’agisse, par exemple, de la représentation en arbre ou des procédés inductifs. Ces procédés, pertinents et opérationnels dans le contexte d’un enseignement en présentiel, doivent maintenant être adaptés dans le contexte d’un enseignement en mode virtuel.
Animateur
Isabelle Gauvin
Isabelle Gauvin est professeure au Département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses recherches portent sur l’enseignement et l’apprentissage de la grammaire du français langue d’enseignement. Elle a été enseignante de français au secondaire à la CSDM et Dean of students au Lycée français de New-York.
Coanimateur 1
Renée Lemay
Renée Lemay est enseignante de français à la CSDM et étudiante à la maîtrise en didactique des langues à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle travaille également sur des projets de recherche portant sur l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire du français langue d'enseignement. Dans son mémoire, elle s'intéresse aux fonctions et aux catégories syntaxiques dans le métalangage de futurs enseignants du français au secondaire. 

106 - S1, S2_L’atelier d’écriture créative : vers un rapport plus positif à l’écriture pour les élèves non francophones en milieu défavorisé

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Contextes particuliers
Description
(Thème: Les contextes d'enseignement particulier)
L’écriture en contexte de classe est souvent abordée avec appréhension par les élèves, en particulier lorsque ces derniers n’ont pas le français comme langue maternelle. Leur rapport à l’écriture du français (représentations, valeurs, conceptions, pratiques) est teinté de leur expérience plurilingue. Ce rapport a une influence certaine sur leur engagement dans la tâche, en particulier lorsque cette dernière doit être réalisée dans la langue de l’école. Et si nous tentions de faire les choses autrement? Et si nous variions les activités d’écriture proposées aux élèves? Et si nous leur donnions l’opportunité d’explorer la langue sans les contraintes habituelles liées au niveau de langue ou à la norme grammaticale et orthographique? Cela permettrait-il d’améliorer la perception qu’ont ces élèves de l’écriture en français? Cela transformerait-il leur rapport à l’écriture dans cette langue? Ce sont les questions sur lesquelles nous tenterons d’apporter des éléments de réponse lors de cet atelier. Nous présenterons un projet d’ateliers créatifs expérimenté dans une école pluriethnique de Montréal auprès d’élèves de 4e secondaire. Nous verrons si ces ateliers ont permis de modifier le rapport que ces élèves entretiennent avec l’écriture en français.
Animateur
Geneviève Bruneau
Geneviève Bruneau est étudiante à la maitrise en enseignement du français au secondaire à l’UQTR et est titulaire d’un baccalauréat en études littéraires. Elle a également travaillé à titre d’intervenante pour divers organismes communautaires auprès des jeunes et des familles en milieu pluriethnique à Montréal et à Sherbrooke.

Coanimateur 1
Priscilla Boyer
Priscilla Boyer est professeure au département des sciences de l'éducation de l'UQTR. Didacticienne du français, elle se spécialise dans l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire et de l'orthographe, tout en présentant un intérêt particulier pour les difficultés d'apprentissage et la part des affects dans l'apprentissage de la langue (motivation, sentiment d'autoefficacité, etc.)

107 - FLS_Comment insuffler à l’allophone en milieu francophone une langue française accessible et pérenne?

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
Apprendre une langue additionnelle n’a rien d’une sinécure. Et que dire du français, une langue difficile à lire et à orthographier étant donné sa transparence orthographique faible et ses exceptions nombreuses.

L’allophone à la recherche de repères, voire de constances, tirera profit d’un enseignement de la langue où l’on procédera du simple au complexe, où se feront jour les emprunts du français à de nombreuses langues étrangères et où les régularités domineront. Voilà autant de passerelles pour rapidement procurer confiance et motivation tant au locuteur qu’au scripteur non francophone en milieu scolaire francophone.

Lors de notre intervention, nous modéliserons une suite logique possible - déjà éprouvée auprès d’apprenants non francophones adultes - pour aborder la langue sous de multiples facettes, en continuité. Tout cela à la faveur d’éveiller la curiosité, de développer la conscience phonologique, et ce, tout en honorant la diversité culturelle dorénavant présente dans nos salles de classe. Notre ambition ultime : obtenir avec ceux que le français surprend, déroute, rebute, voire décourage, un succès rapide, acquis à travers le luxe de douter, le plaisir de trouver et le mérite de partager.

Bibliographie sélective
Brault-Foisy, L.-M. et Masson, S. (2016). « Le fonctionnement du cerveau peut-il éclairer nos interventions pédagogiques en lecture? » dans https://parlonsapprentissage.com
Dehæne, S. (2011). Apprendre à lire : des sciences cognitives à la salle de classe, Paris : Éditions Odile Jacob.
Giasson, J. (2011). (2e éd.). Lecture : de la théorie à la pratique. Québec : Morin et associés.
Lavoie, É. (2017). « Pourquoi les élèves sont-ils gênés de prendre la parole en contexte d’une nouvelle langue? », dans https://parlonsapprentissage.com
Lyster, R. (2016). Vers une approche intégrée en immersion. Montréal : Les Éditions CEC.
Pinto, M.A. et El Euch, S. (2015). La conscience métalinguistique. Théorie, développement et instruments de mesure. Québec
Animateur
Linda de Serres
Linda de Serres est professeure titulaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Elle dispense des cours destinés aux francophones, mais surtout aux non-francophones de tous les horizons et de tous les niveaux de compétence linguistique, désireux d'entreprendre des études disciplinaires en français. Parallèlement à l’enseignement, elle se consacre notamment à la création de matériel pédagogique clé en main. Enfin, son défi des prochains mois consistera à créer un cours en ligne crédité de grammaire française accélérée, destiné aux étudiants internationaux non francophones.

108 - S2, C, ÉA, FLS_A la découverte de la littérature des Premiers Peuples

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
En partenariat avec l’Institut Tsakapesh, nous travaillons à la conception d’une anthologie et d’un guide pédagogique consacrée à la littérature écrite des Premiers Peuples. Nous souhaitons mieux faire connaitre cette littérature à un large public et aux élèves des classes du secondaire et de l’enseignement collégial et initier ceux-ci à cette partie de la création littéraire qui mérite du point de vue historique, social et culturel d’être intégrée dans les classes de français.
L’anthologie comprend un ensemble de textes susceptibles de retenir l’attention des élèves, de leur procurer un plaisir de lecture et de piquer leur curiosité afin de leur donner envie de découvrir davantage ce volet de la création littéraire et les réalités culturelles évoquées dans les textes retenus. Les textes choisis pour l’anthologie sont de genres variés, ils proviennent d’auteures et d’auteurs de générations et de nations différentes et témoignent d’une diversité de styles.
Au cours de l’atelier, nous expliciterons les raisons qui nous semblent justifier l’introduction de ces textes dans les classes, présenterons quelques extraits de l’anthologie ainsi que quelques pistes didactiques permettant de développer, à l’occasion de la lecture de ces textes, la compétence lire et apprécier.
Animateur
Olivier Dezutter
Olivier Dezutter est professeur titulaire au Département de pédagogie de la Faculté d'éducation de l'Université de Sherbrooke et codirecteur du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture.
Coanimateur 1
Naomi Fontaine
Naomi Fontaine est enseignante de français au secondaire et étudiante à la maîtrise en littérature à l'Université Laval. Elle est auteure de plusieurs ouvrages littéraires.
Coanimateur 2
Jean-François Létourneau
Titulaire d'un doctorat en littérature sur la littérature francophone autochtone, Jean-François Létourneau est enseignant de français au cégep de Sherbrooke

109 - S2, C_L’autre, c’est qui ? - Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Littératie
Description
Pour répondre à cette question d’actualité, en société comme en milieu scolaire, nous avons parcouru le catalogue de Bibliothèque québécoise (BQ) de long en large : une douzaine d’œuvres littéraires (Hadassa, Eva et Ruda, Lekhaïm !, Voyage léger, Je voudrais qu’on m’efface, Confessions animales…) nous ont étonnés par leur pertinence à circonscrire cette thématique d’ouverture et de tolérance envers l’autre, de la peur et l’acceptation de l’étranger, le venu d’ailleurs, du regard et de la culture de l’autre. La littérature n’a pas réponse à tout, mais elle permet d’agrandir la connaissance de soi par la connaissance de l’autre.
Site web
http://www.livres-bq.com/
Animateur
Pierre Filion
Éditeur depuis 1972, Pierre Filion travaille chez Leméac à titre de conseiller et collabore activement à la direction éditoriale de Bibliothèque québécoise. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et il a préparé une série documentaire radiophonique de huit émissions intitulée Petite histoire de l’édition au Québec et diffusée sur les ondes de Radio-Canada en 1985.
Coanimateur 1
Arnaud Foulon
Détenteur d’une maîtrise en histoire du Québec, Arnaud Foulon est vice-président, éditions et opérations du Groupe HMH (Hurtubise, XYZ, Marcel Didier, MultiMondes, Bibliothèque québécoise). Il travaille au développement de la littérature nationale, et s’intéresse aux développements technologiques des arts dans les plateformes numériques. Arnaud Foulon est aussi très impliqué dans la vie associative comme secrétaire-trésorier de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) depuis 2013.
Coanimateur 2
Lucie Delemer
Titulaire d’une maîtrise en édition, Lucie Delemer est directrice administrative de Bibliothèque québécoise depuis 2014. Auparavant responsable de la production au Groupe Ville-Marie Littérature, elle a aussi assuré la direction littéraire d’ouvrages parus chez VLB éditeur et aux éditions de l’Hexagone. En France, elle a travaillé pour Flammarion et Delcourt, et a aussi été libraire.
Coanimateur 3
Marie-Charlotte Aubin
Libraire spécialisée en littérature pour la jeunesse et chroniqueuse littéraire depuis plus de dix ans, Marie-Charlotte Aubin cumule de l'expérience autant comme coordonnatrice, gestionnaire de secteur jeunesse & conférencière.
Elle a un parcours artistique et professionnel diversifié, partageant ses passions et métiers entre la littérature, l’écriture et la production cinématographique (directrice de casting).

110 - T_Le dictionnaire électronique en situation d’écriture: comment aider les élèves à en tirer profit?

Jeudi 9 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
De nos jours, les élèves sont entourés d’une multitude de ressources technologiques susceptibles de les aider en situation d’écriture, telles que les dictionnaires électroniques, mais ils ne savent pas toujours comment s’en servir efficacement. Cet atelier propose aux enseignants du primaire et du secondaire quelques activités concrètes pour exploiter cet outil en classe et pour former les élèves à l’utiliser efficacement en contexte d’écriture. Nous ferons, dans un premier temps, un survol des possibilités offertes par certains dictionnaires électroniques québécois (Antidote 9, Usito et Le Multidictionnaire de la langue française) pour soutenir les élèves dans le développement de leur compétence à écrire. Nous verrons les particularités de chacun, puis, à l’aide d’extraits de productions d’élèves, comment ces derniers peuvent devenir des alliés pour le scripteur à différents moments du processus d’écriture (planification, mise en texte et révision). Dans un deuxième temps, nous nous pencherons plus spécifiquement sur la formation à offrir aux élèves. Nous ciblerons quelques connaissances et habiletés que tout usager d’un dictionnaire électronique doit posséder pour pouvoir en tirer profit et nous verrons quelles modalités favorisent une utilisation optimale du dictionnaire électronique en classe. Vous serez étonnés de l’amélioration de la qualité des textes de vos élèves !
Animateur
Mélissa Singcaster
Mélissa Singcaster est étudiante à la maitrise en didactique à l’Université de Montréal et s’intéresse aux pratiques d’enseignement avec le dictionnaire électronique. Elle agit également à titre d’auxiliaire de recherche au sein d'un projet portant sur les pratiques d'enseignement du lexique à l'école primaire, mené par Dominic Anctil.
Ateliers Bloc 200 (1h15)
10:45 à 12:00

201 - T_Le carnet de lecture/appréciation : un outil didactique bien vivant pour susciter de riches discussions autour des œuvres littéraires

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
Former des amateurs éclairés de littérature, c’est-à-dire des élèves qui aiment lire et apprécier des œuvres littéraires à l’école et pour la vie, devrait être un des objectifs de la scolarité obligatoire. Dans cet atelier pratique sur l’animation du livre et l’enseignement de la lecture, nous proposons un outil didactique efficace pour susciter de riches discussions autour d’œuvres littéraires lues, vues ou entendues en classe du primaire et du secondaire. Afin de mieux amener les élèves à construire des sens/significations et à formuler des jugements sur les œuvres littéraires, nous expliciterons les différents éléments du processus de lecture (compréhension, interprétation, réaction, utilisation) et du processus d’appréciation (jugement de gout et jugement de valeur). Pour illustrer nos propos, nous utiliserons l’album intitulé Au-delà de la forêt de Nadine Robert et Gérard Dubois publié chez Comme des géants. Des documents d’accompagnement seront offerts aux participants.
Animateur
Martin Lépine
Martin Lépine est professeur de didactique du français au département de l’enseignement au préscolaire et au primaire de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Il a enseigné au primaire et au secondaire pendant plus de dix ans avant de se consacrer à la formation des maitres. Il a été rédacteur en chef de la revue Vivre le primaire de 2007 à 2015 et il est l’auteur de plus d’une centaine de communications écrites et orales sur l’enseignement du français.

202 - T_Plateforme de scénarisation pédagonumérique

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Pédagogie numérique
Description
Lecture interactive, atelier d’écriture collaborative, rétroaction, production médiatique... Développer les compétences par le numérique, plus que jamais pertinent !

Il existe un grand nombre d’activités pédagonumériques. Le défi est de les actualiser : planifier en tenant compte des particularités du milieu et des ressources disponibles !

Pour vous accompagner, nous vous proposons une plateforme qui vous permettra d’expérimenter des activités adaptées à votre réalité.

Vous aurez la possibilité de créer votre scénario pédagogique en fonction des ressources et des façons de faire que vous aurez sélectionnées. Vous pourrez l’importer et le partager si vous le désirez. Voici des exemples de propositions qui guideront vos choix :

- Des vidéos d’enseignants et d’élèves en action
- De courtes activités d’apprentissage pouvant se vivre en phase de préparation, de
réalisation et d’intégration
- Des ressources numériques pour soutenir le pilotage en salle de classe: canevas pour illustrer stratégies, processus, démarches, méthodologie.
- Des propositions d’outils technologiques gratuits et multiplateformes
- Des vidéos didacticiels, des infographies, des documents de soutien, des sites Internet, etc.

Des scénarios adaptés aux défis actuels, personnalisés aux besoins des élèves et au style de l’enseignant, nous semblent le moyen par excellence de donner à la technologie la place qui lui revient dans la classe 21e siècle.

En prenant part à ce projet, les enseignants et les conseillers pédagogiques participent et s’investissent dans un réseau de professionnels créateurs de leurs contenus pédagonumériques.
Site web
recitlangues.wixsite.com/gestion-tic
Animateur
johanne proulx
Johanne Proulx travaille pour le service national du RÉCIT du domaine des langues pour une trisième année. Elle a été conseillère pédagogique pendant six ans et a enseigné au secondaire plus d’une douzaine d’années. Sa passion : accompagner des équipes d’enseignants dans des projets qui visent le développement des compétences par l’intégration des TIC.
Coanimateur 1
Sandra Laine
Sandra Laine travaille pour le service national du RÉCIT du domaine des langues depuis 9 ans. Elle a été conseillère pédagogique et a enseigné au primaire en tant que titulaire et spécialiste d'anglais langue seconde. Sa passion : accompagner des équipes d’enseignants dans des projets qui visent le développement des compétences par l’intégration des TIC.

203 - P3, S1, S2_L’enseignement explicite des stratégies d’écriture

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
Nous avons élaboré avec des enseignants de français et des conseillers pédagogiques un programme de formation des enseignants pour l’enseignement explicite des stratégies d’écriture au secondaire. Dans cet atelier, nous présenterons tous les outils que nous avons construits en nous basant sur la Progression des apprentissages, en découpant des stratégies d’écriture spécifiques à chaque mode de discours, autant pour la planification, la mise en texte que la révision-correction et la révision-réécriture. Nous illustrerons chacune des étapes de l’enseignement explicite en nous basant sur des exemples concrets de situations d’écriture, afin d’illustrer comment les outils construits dans le cadre de notre recherche favorisent les capacités d’autorégulation des élèves, essentielles à l’apprentissage des stratégies. Nous explorerons aussi l'enseignement des stratégies d'écriture couplé à l'utilisation des TICE.
Chaque participant est invité à apporter un ordinateur portable ou une tablette pour naviguer sur notre site Internet au cours de l'atelier.
Site web
www.strategieslectureecriture.com
Animateur
Érick Falardeau
Érick Falardeau enseigne la didactique du français au baccalauréat en enseignement au secondaire de l’Université Laval depuis 15 ans. Ses travaux de recherche sur l’enseignement des stratégies de lecture et d’écriture l’ont amené à travailler avec des centaines d’enseignants de français du secondaire en recherche et en formation continue.

204 - P1, P2, P3_La communication orale : l'enseigner et la vivre !

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
La communication orale : l'enseigner et la vivre à tous les cycles du primaire.
La compétence communiquer oralement est souvent la mal aimée des compétences en français. Pourtant, sa maitrise est essentielle non seulement en français, mais aussi dans les autres disciplines et dans la vie de tous les jours. Il est vrai que l’enseigner prend du temps, mais l’investissement en vaut la peine lorsque nous constatons les gains faits par nos élèves à la suite de la mise en place de séquences d’enseignement. L’atelier que nous proposons poursuit les intentions suivantes : dresser un portrait de l’élève en fin de cycle en ce qui concerne cette compétence, situer la compétence à communiquer oralement au regard des deux autres compétences, s’approprier un modèle d’enseignement de la communication orale (Schneuwly, Lafontaine, Dumais) et enfin, découvrir des séquences d’enseignement de la communication orale à vivre avec nos élèves. Au cours de l’année 2015-2016, l’équipe des conseillères pédagogiques de la Commission scolaire des Navigateurs a créé un guide destiné aux enseignants du primaire qui propose des séquences d’enseignement pour tous les cycles à partir d’albums, de bandes dessinées, de bandes-annonces et d’outils technologiques. Notre atelier permettra aux participants de parcourir en détail les séquences pour tous les cycle du primaire. Bien évidemment, nous partagerons notre expérience de ces ateliers vécus en classe pour inciter les participants à les vivre à leur tour avec leurs élèves.
Fichier(s)
Pascale Gosselin_La comm orale_Congrès 2017.docx
Animateur
Pascale Gosselin
Pascale Gosselin a obtenu une diplomation en enseignement en adaptation scolaire et sociale. Elle a été orthopédagogue dans quelques écoles avant d'arriver à travailler comme conseillère pédagogique au sein de la CSDN il y a 5 ans. Comme pédagogue, l'enseignement efficace du français est au coeur de ses préoccupations et elle souhaite accompagner les enseignants en ce sens.

205 - S1_Des romans de qualité à découvrir pour le secondaire - Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
L’atelier a pour but de présenter des suggestions de romans à travailler avec vos groupes de secondaire 1 à 3. La présentation portera aussi sur les fiches pédagogiques disponibles gratuitement sur les sites d’Hurtubise et de Distribution HMH. Publiés chez Hurtubise, les romans suggérés dans cette présentation offrent une grande variété de sujets et une belle richesse en matière de potentiel d'exploitation. Nous présenterons quelques-uns de nos classiques comme La valise d'Hana, Lygaya, et Amnésia, ainsi que nos récentes publications. Que ce soit un roman d'aventures de Camille Bouchard ou Elizabeth Turgeon, un roman historique de Jean-Michel Lienhardt ou Maryse Rouy, un roman policier de Laurent Chabin ou Norah McClintock, les publications présentées mettent toutes en valeur la qualité de la langue et la richesse de notre littérature jeunesse.
Site web
www.editionshurtubise.com
Animateur
Hélène Leclerc
Reconnue pour son dynamisme et sa passion pour la littérature jeunesse, Hélène Leclerc est déléguée pédagogique chez Distribution HMH depuis 2014. Ancienne libraire, coordonnatrice en librairie et auteure, elle œuvre et s'implique dans le milieu du livre depuis une dizaine d'années. Elle a créé la page Facebook HMH-Pédago, une page suivie par plus de 2000 professionnelles de l'éducation.
Coanimateur 1
Arnaud Foulon
Détenteur d’une maîtrise en histoire du Québec, Arnaud Foulon est aujourd’hui vice-président du Groupe HMH (Hurtubise, XYZ, MD et MultiMondes). Il travaille tous les jours au développement de la littérature nationale, qui cherche à s’imposer entre tradition et modernité, entre les visions nationales et internationales, en plus d’être impliqué dans la vie associative comme secrétaire-trésorier de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) depuis maintenant quatre ans.

206 - P1, P2, P3_La méthode d’apprentissage sans erreur pour un apprentissage explicite de l’orthographe lexicale

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
Les méthodes d’enseignement jouent un rôle primordial dans l’apprentissage de l’orthographe lexicale. Enseigner de manière explicite des régularités orthographiques, s'acquérant habituellement de façon implicite, permettrait de favoriser de façon significative l'apprentissage de l'orthographe lexicale de tous les élèves, mais plus particulièrement des faibles orthographieurs. Nous avons donc mis sur pied une démarche d’enseignement explicite de l’orthographe à partir d'une méthode d'apprentissage sans erreur. Dans le cadre d’une recherche, nous avons mené une préexpérimentation en classe de 3e année primaire pendant six semaines. Elle avait pour objectif de permettre aux élèves de découvrir, de manipuler et de regrouper des mots selon leurs particularités orthographiques afin de favoriser un apprentissage durable de l'orthographe et le transfert de cet apprentissage à d’autres mots. Cette communication présentera cette démarche et les principaux résultats sur la performance en orthographe lexicale des élèves. Des exemples concrets et des outils permettant aux élèves de s’exercer seront montrés.
Animateur
Raymond Nolin
Raymond Nolin, M.A., est enseignant au primaire à la Commission scolaire de Montréal. Il collabore régulièrement avec différents chercheurs en didactique du français.
Coanimateur 1
Christian Dumais
Christian Dumais, Ph. D., est professeur de didactique du français à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il est chercheur au sein de l’Équipe de recherche en littératie et inclusion (ÉRLI) et est membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Ses travaux de recherche concernent principalement l’enseignement et l’évaluation de l’oral ainsi que le développement des compétences en littératie des élèves.
Coanimateur 2
André C. Moreau
André C. Moreau, Ph. D., est professeur à l'Université du Québec en Outaouais, campus Saint-Jérôme.
Coanimateur 3
Brigitte Stanké
Brigitte Stanké, orthophoniste Ph.D., M.O.A., professeure à l'Université de Montréal.

207 - ÉA_Parenthèse et la Nouvelle grammaire pratique, les ressources du CEC pour réussir en français!- Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Pédagogie numérique
Description
La préparation de vos élèves aux examens de français FBD de la 3ème secondaire vous préoccupe? Rassurez-vous, les Éditions CEC vous proposent Parenthèse, une nouvelle collection qui offre tout pour réussir!

Venez assister à notre atelier de présentation et constatez à quel point Parenthèse accompagne vos élèves vers la réussite: de nombreux textes et exemples, de la grammaire adaptée selon le sigle, un éventail d’exercices et des épreuves préparatoires. Une formule unique en son genre!

Aussi, pour soutenir vos élèves dans leurs apprentissages, la Nouvelle grammaire pratique est l’ouvrage de référence par excellence: une formule claire et concise, qui met l’accent sur les cas généraux et les régularités de la langue en plus d’être conçue pour tous les élèves du secondaire.
Animateur
Nathalie Champagne
Déléguée pédagogique pour les Éditions CEC aux secteurs primaire et secondaire.

208 - S2_Des outils pédagogiques pour gagner du temps et varier votre enseignement!- Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
Venez découvrir comment intégrer facilement les outils pédagogiques numériques de nos collections à votre enseignement. Que vous utilisiez la collection Tactique, Déclic, À toute épreuve, Alinéa ou Accolades, nous mettrons en lumière les aspects pédagogiques de l’enseignement à l’aide de la plateforme i+ Interactif. Découvrez aussi comment gagner du temps grâce aux outils de gestion de classe que nous vous offrons. Participez à l’atelier et profitez des contenus et des outils numériques de la collection de votre choix pour une durée de 30 jours.
Animateur
Isabelle Bellerive
Isabelle Bellerive est représentante aux éditions Chenelière Éducation. Elle a également enseigné de nombreuses années.

209 - ÉA, FLS_Le commentaire critique, un genre pour enseigner les stratégies argumentatives en classe de français L1 et L2

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Littératie
Description
L’atelier s’appuie sur une recherche doctorale d’ingénierie didactique. Il a comme objectifs d’illustrer deux activités visant à introduire le concept de stratégies argumentatives à travers des activités de compréhension et de production écrite du genre commentaire critique. La présentation des activités sera précédée d’un bref tour d’horizon de quelques théories argumentatives (Aristote, Perelman, Toulmin, Amossy) et des concepts principaux qui les sous-tendent.
Animateur
ELGHAZI LAHCEN
Didacticien de la langue française. Chercheur en didactique de l'argumentation. Anciennement chargé de cours à l'Udem et à McGill, actuellement Maitre de langue à l'École de langues à UQÀM.

210 - C_Formation générale en français au collégial et écrits professionnels

Jeudi 9 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
Les bénéfices de l'enseignement du français s'étendent bien au delà des murs de la classe. Ils permettent le développement d’une expression juste, d’une communication efficace, et ce, dans toutes sortes de contextes, notamment dans l'exercice du métier ou de la profession qui définit l’individu et qui lui permet de poursuivre son développement personnel et professionnel. L’atelier proposé est une table ronde qui vise à susciter la réflexion quant au rôle des enseignantes et des enseignants de la formation générale en français dans le transfert des apprentissages en dehors de la classe. Mais avant toute chose, il faut se demander si ces enseignantes et enseignants se sentent responsables du développement de la compétence à produire des écrits professionnels chez les étudiants des programmes techniques du collégial. Voient-ils plutôt dans ce rôle un danger potentiel « d’instrumentalisation » des cours de littérature au profit des programmes techniques et, par extension, du marché du travail? La table ronde réunira des personnes qui, par leurs réflexions et leurs commentaires, permettront de mieux comprendre les enjeux liés à la contribution de la formation générale en français au collégial dans le développement de la compétence à produire des écrits professionnels dans les programmes techniques.
Animateur
Julie Pelletier
Julie Pelletier enseigne la littérature, le français et la communication depuis 1996. Elle a également mené, à titre de chercheuse principale, cinq projets subventionnés, concernant notamment les étudiants et les enseignants de la formation technique du collégial. Les résultats de sa plus récente recherche, Français écrit au collégial et marché du travail, ont des retombées importantes dans le réseau collégial.
Ateliers Bloc 300 (1h15)
13:15 à 14:30

301 - P1, P2, P3_Faire une entrevue au 2e cycle du primaire : activités de littératie volet oral tirées du quotidien des élèves

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Littératie
Description
Enseigner de manière explicite le regard, la posture, le volume de la voix et la structure d’une entrevue vous intéresse? Évaluer l’oral vous pose problème ? Intégrer le quotidien de l'élève à vos activités pédagogiques vous tient à cœur? La littératie est un concept que vous aimeriez approfondir pour motiver davantage vos élèves ? Cet atelier est pour vous! Nous vous présenterons une situation d’apprentissage et d’évaluation (SAÉ) en littératie volet oral portant sur l’entrevue, SAÉ qui a été expérimentée dans des classes de 2e cycle du primaire. Nous expliquerons d'abord le concept de littératie et son importance dans le quotidien de l'élève. Ensuite, une enseignante vous présentera la SAÉ oral et le matériel pédagogique créé. Finalement, elle fera état de l'impact de la SAÉ sur ses pratiques d’enseignement de l’oral et sur la motivation de ses élèves à prendre la parole de manière confiante.
Animateur
Sophie Groulx-Léonard
Sophie Groulx-Léonard est enseignante au 2e cycle du primaire à l'école de l'Aquarelle, commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles.
Coanimateur 1
Lizanne Lafontaine
Lizanne Lafontaine est professeure titulaire de didactique du français à l'Université du Québec en Outaouais
Coanimateur 2
Christian Dumais
Christian Dumais est professeur de didactique du français à l'Université du Québec à Trois-Rivières.
Coanimateur 3
Éric Morissette
Éric Morissette est professeur adjoint praticien à l'Université de Montréal.

302 - P1, P2, P3, S1, FLS_Utilisation du dictionnaire en classe à partir de la littérature jeunesse- Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Description
Démystifier le dictionnaire et le rendre accessible aux élèves, c'est possible! Anne Gucciardi présente et modélise des activités à partir de ses albums préférés. Ces activités sont liées à la compétence "écrire des textes variés". Les participants, participantes partiront avec des idées concrètes et des documents qui leur permettront de les réinvestir dans leur milieu. Du premier cycle du primaire à la première année du premier cycle du secondaire; adapté pour les classes d'adaptation scolaire. Le dictionnaire source de plaisir? Pourquoi pas!
Site web
messageries-adp.com
Animateur
Anne Gucciardi
Anne Gucciardi
Conseillère pédagogique
Les Messageries ADP inc.

303 - P1, P2, P3_Comment favoriser l'interdisciplinarité en français au primaire ? Un exemple en univers social

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Développement professionnel
Description
Le Programme de formation de l’école québécoise pour l’éducation préscolaire et l’enseignement primaire poursuit l’objectif d’amener les enseignants à favoriser des « apprentissage[s] adapté[s] à la réalité des jeunes » (ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2006, p. V). Selon le Groupe de travail sur la réforme du curriculum (1997), l’une des pistes pour y parvenir consiste à « considérer les possibilités d’interdisciplinarité » (p. 20). Cette attention particulière accordée à l'interdisciplinarité n'est pas étrangère au fait que le monde contemporain gagne en complexité. Les élèves se voient ainsi obligés, plus que jamais, à tisser des liens entre les connaissances segmentées qu'ils acquièrent dans le cadre scolaire, et ce, afin de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent. Seulement, étant donné la complexité que l'on semble conférer à l'élaboration et au pilotage d'approches interdisciplinaires, il peut sembler difficile pour des enseignants du primaire de favoriser de telles approches pour l'enseignement du français. Pourtant, diverses pistes d'action plutôt simples à réaliser en classe sont possibles. Nous présentons, dans cet atelier, certaines de ces pistes d'action. Plus encore, nous donnons des exemples concrets mettant en relation les disciplines du français et de l'univers social.
Animateur
Katryne Ouellet
Katryne Ouellet est titulaire d’un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire. Elle poursuit actuellement une maitrise en didactique de l’univers social à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche touchent notamment l’enseignement de l’univers social au primaire par l’entremise des milieux non formels de l’éducation, l’enseignement au primaire en contexte de pédagogie active ainsi que l’inclusion scolaire.
Coanimateur 1
Marilyne Boisvert
Marilyne Boisvert détient un baccalauréat en études françaises ainsi qu'une maitrise en enseignement du français. Elle poursuit à l'heure qu'il est une maitrise en didactique de la grammaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche touchent notamment les pratiques d'enseignement grammatical, l'apprentissage de l'écriture en milieux défavorisés ainsi que l'inclusion scolaire en contexte de diversité ethnoculturelle.

304 - S1_Développer les compétences multimodales en lecture à l'aide du manga

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Littératie
Description
Lors de cet atelier, je souhaiterais présenter un dispositif élaboré dans le cadre de mon projet de mémoire. Plus précisément, il s’agit d’un dispositif didactique susceptible de développer, par l’entremise du manga, certaines compétences littéraires et multimodales issues de la Grille des compétences en littératie médiatique et multimodale de Lebrun, Lacelle, Boutin, Richard, Martel (2011, 2012, 2013). Le dispositif, articulé selon les principes de l’enseignement explicite, est composé de sept séances, toutes visant à travailler la compréhension, l’interprétation et l’appréciation de textes multimodaux. De plus, le dispositif cible particulièrement les élèves du premier cycle du secondaire et les élèves en difficulté.

Je crois que mon outil peut s’avérer intéressant pour les acteurs du monde de l’éducation à l’ère des médias. En effet, pour accompagner les élèves dans l’apprentissage de la lecture multimodale sur des supports médiatiques variés, les enseignants doivent être en mesure de proposer des activités didactiques différentes et de varier les genres littéraires exploités en classe. C’est pourquoi, dans le cadre de ce projet, le manga est le format privilégié. En effet, plusieurs chercheurs ont venté la richesse du manga comme format multimodal susceptible de mobiliser les élèves et de développer leurs compétences littéraires. Malheureusement, malgré son potentiel, peu d’enseignants osent exploiter ce format dans leur salle de classe, probablement par méconnaissance de ce dernier et parce qu’il existe très peu de matériel didactique pour son enseignement. Je crois donc que mon dispositif didactique répond à ce besoin et qu’il incitera plus d’enseignants à exploiter des textes alliant plusieurs modes en salle de classe.
Animateur
Laurence Caron
Je suis présentement enseignante à l'école secondaire Henri-Bourassa à Montréal-Nord (et j'adore ça !). J'ai également fait ma maîtrise en didactique des langues à l'UQAM. Je suis experte en l'art de concilier passion et travail, d'où le sujet de ma communication : le manga.

305 - S1_Skeleton Creek : cercle de lecture collaboratif

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Pédagogie numérique
Description
Cet atelier démontrera que les interventions virtuelles peuvent être bénéfiques au développement de la lecture. Notre projet « Skeleton Creek : cercle de lecture collaboratif » a été mis en place depuis 2014 et il s’adresse aux élèves du premier cycle du secondaire. Une présentation de l’ouvrage, qui sort des sentiers battus, l’historique de notre projet et ses composantes, les avantages et les inconvénients de chacune des plateformes et les effets bénéfiques des interventions virtuelles sur la lecture seront les points principaux de notre atelier.

Animateur
Rondeau, Julie
Enseignante depuis 2006 à l'Externat Sacré-Cœur de Rosemère
Coanimateur 1
Vaillancourt, Élisabeth
Enseignante depuis 2015
2015-2016 : Collège Laval
2016 - ... : Externat Sacré-Cœur de Rosemère

306 - P2, P3, S1, S2_Enseigner à des élèves non francophones en classe ordinaire, c'est possible!

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Contextes particuliers
Description
Cet atelier a pour objectif d'outiller les enseignants de la classe ordinaire qui reçoivent des élèves non francophones. Des stratégies d'enseignement vous seront partagées afin de faciliter l'apprentissage du français langue seconde auprès de ces élèves. De plus, nous ferons un survol des documents ministériels auxquels il est possible de recourir pour répondre aux besoins de cette réalité.
Animateur
Diane Alain
Responsable des programmes de Français, langue seconde, d'Intégration linguistique, scolaire et sociale et de Langue tierce.
Coanimateur 1
Sonia Fréchette
Sonia Fréchette est collaboratrice aux programmes d’Intégration linguistique, scolaire et sociale (ILSS) au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

307 - S1, S2_La technopédagogie au service du développement des compétences en français

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Pédagogie numérique
Description
Au cours de cet atelier, venez explorer des situations concrètes d’enseignement du français au secondaire exploitant principalement les outils développés par Google. Que ce soit pour concevoir un portfolio numérique, rédiger une énigme policière collaborative, élaborer un carnet d’accompagnement de lecture interactif ou créer des situations de communication orale renouvelées, les outils de la suite bureautique G Suite pour l’éducation offre un potentiel pédagogique simple et efficace. Ce récit de pratiques saura vous guider et vous inspirer afin d’intégrer le numérique dans vos classes.
Animateur
Josée Mercier
Enseignante de français depuis plus de vingt ans, Josée Mercier est passionnée par l’apport des technologies dans le domaine de l’éducation. Ses classes numériques lui permettent de mettre en pratique une pédagogie renouvelée et de former les enseignants de son organisation à partir d’expériences concrètes. Elle possède un baccalauréat en études françaises (mineure en pédagogie) et une maitrise en études françaises (cheminement en linguistique). Elle est également membre Apple Teacher, Microsoft Innovative Educator certifié et l’une des rares Google for Education Certified Trainer au Québec.
Coanimateur 1
Guillaume Poulin
Guillaume Poulin est diplômé de l'Université de Sherbrooke en enseignement secondaire du français. Il s'intéresse tout particulièrement à la place de la culture et de la technologie dans la classe de français et au rôle de passeur culturel de l'enseignant. Guillaume Poulin est également chargé de cours à l'Université de Sherbrooke en didactique du français, volet oral. Il est présentement enseignant de français au deuxième cycle du secondaire au Collège François-Delaplace de Waterville. M. Poulin a offert plusieurs ateliers au congrès de l'AQPF et il est vice-président à la pédagogie de l'AQPF depuis l'hiver 2017. En plus de sa formation d'enseignant, il est détenteur d'une maitrise en chant classique de l'Université de Montréal et il offre des ateliers de pose de voix pour les enseignants.

308 - S1, S2, C, ÉA_L'enseignement de la poésie au secondaire: un aperçu historique

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Description
La communication s'appuiera sur ma thèse qui remonte à la publication du Rapport Parent (1963-1966) pour suivre, à travers les documents, l'histoire de l'enseignement de la poésie au secondaire au cours des 50 dernières années.
À l’aide de trois types de documents (documents d'orientation, programmes d'enseignement et manuels scolaires), je retrace le parcours de l'enseignement de la poésie à l'école secondaire avec comme toile de fond les grands courants qui ont marqué l'éducation et l'enseignement du français au Québec depuis les années 1960. Cette période se divise en trois grandes étapes : une révolution en éducation marquée par la publication du Rapport Parent et de deux programmes; le retour aux sources amorcé par L'école québécoise qui verra deux programmes et deux séries de manuels scolaires; la réforme articulée autour de L'école, tout un programme dont les programmes et les manuels sont actuellement en vigueur.
Outre les programmes et les manuels, pour chaque période, les facettes suivantes sont étudiées : la vision de la culture et de l'enseignement, la place faite à la littérature et à la poésie, l'enseignement de la lecture et de l'écriture et le travail du professeur et de l'élève.
Animateur
Hervé Bergeron
Enseignant de français au secondaire à la retraite. Ancien président du Syndicat de l'enseignement de Louis-Hémon (1980-1985) et de la FSE (1985-1988). Membre du CAPFE (1992-1997) et de Commission des programmes d'études (1998-2004). Études de doctorat à l'Université Laval de 2008 à 2016.

309 - T_La protection et le partage des œuvres littéraires à l’ère numérique

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Développement professionnel
Description
L’arrivée des outils numériques bouleverse vos habitudes d’utilisation d’œuvres littéraires en classe? Vous cherchez des repères entre la Loi sur le droit d’auteur et les licences de reproduction que les établissements scolaires détiennent; vous souhaitez travailler avec des œuvres libres de droits ou du domaine public? Cet atelier vous propose un survol des utilisations couvertes selon les types d’œuvres. Vous y découvrirez des sites où obtenir des œuvres en format numérique, et verrez comment les partager dans le respect du droit d’auteur.

Vous souhaitez publier des contenus sur le Web? Explorez diverses avenues pour protéger et diffuser vos propres œuvres ou celles de vos élèves.
Concret et pratique, cet atelier est ouvert autant aux néophytes qu’au personnel enseignant plus chevronné.
Animateur
Geneviève Leblanc
Biographie
Détentrice d'un baccalauréat en enseignement du français et de l'histoire au secondaire, d'une maîtrise en histoire et d'un certificat en relations publiques, cette conférencière rejoint tout enseignant qui aime découvrir et apprendre de nouvelles choses, mais aussi partager ses connaissances. Aficionado des arts sous toutes ses formes, elle est responsable du dossier du droit d'auteur au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur depuis l'automne 2014.

310 - C_Enseigner la poésie : tentative de réconciliation

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Description
Dans une société pragmatique, où la formation scolaire doit d'abord mener à l'acquisition de compétences fonctionnelles, l'enseignement de la poésie peut paraître, de prime abord, peu pertinent. Qu'apporte-t-il à une société en constante mutation? Son apport sur le plan social ne tient pas d'une évidence, d'autant plus que les fondements scientifiques de l'approche formaliste et techniciste des textes perdurent malgré qu'ils soient largement critiqués. Dans le cadre de cet atelier, je présenterai des activités considérées innovantes dans la mesure où elles évitent les chemins empruntés qui figent la poésie et qui font croire aux étudiants qu'elle sert à écrire des dissertations. En plus de la séquence, je suggérerai une autre approche didactique qui apparait plus appropriée à l'enseignement de la poésie et, plus largement, à l'enseignement de la littérature. Je dégagerai également quelques façons de rendre vivante la poésie au cours d'une session entière de sorte à amener les étudiants à la sentir et à la voir au quotidien. L'atelier portera sur un contexte d'enseignement collégial, mais les activités et les démarches présentées sont transférables et adaptables à des contextes d'enseignement secondaire et primaire.
Animateur
Stéphanie St-Onge
Stéphanie St-Onge est doctorante en didactique de la littérature. Sa thèse porte sur la pertinence de l'enseignement de la lecture littéraire pour le développement de la compétence à écrire dans les cours de français au secondaire. Elle s'est d'abord intéressée à la poésie dans le cadre d'une maîtrise en littérature et ensuite dans le cadre d'une maîtrise sur mesure en enseignement collégial. Elle est également critique littéraire pour le site de promotion de la lecture Sentiers littéraires.

311 - S1, S2, C_Enseigner la grammaire par l'histoire de la langue

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Littératie
Description
Enseigner la grammaire en contexte nous pose souvent problème. On essaie le plus possible d’articuler ce contenu à l’enseignement des genres, de l’écriture et même à l’enseignement de l’oral, mais avons-nous pensé à le rattacher à son historique? Je ne prétends pas révolutionner l’enseignement de la grammaire, mais je pense pouvoir offrir une nouvelle perspective de son enseignement. La grammaire étant un modèle théorique qui tente d’expliquer le fonctionnement de notre langue, c’est ainsi que nous pourrions l’enseigner et non comme une doctrine immuable que l’on enseigne en blocs et ponctuellement dans l’année scolaire. Deux perspectives sont proposées pour le présent atelier :
1. Miser sur l’enseignement des registres de la langue qui s’inscrivent dans différentes situations de communication, afin d’éviter la perpétuation de l’insécurité linguistique chez nos jeunes ainsi que leur perception de la langue française comme un tout rigide et figé.
2. Articuler l’enseignement de la grammaire à l’enseignement de l’histoire de la langue.

Je fournirai un lien vers des outils pertinents pour l’enseignement de ce contenu (capsules, œuvres, fiches).
Cet atelier s’inscrit dans le thème de ce congrès, car il propose d’enseigner à nos élèves que la langue est vivante en soulignant son évolution passée et son ouverture à une évolution prochaine. L’enseignement de la grammaire passe par le changement de perception de nos élèves.
Animateur
Anouk Gariépy
Enseignante au Collège Sainte-Anne, je suis d'une curiosité sans bornes et j'aime partager mes découvertes avec les autres. Au plaisir de discuter avec vous!

312 - S1, S2, ÉA_L'INDISPENSABLE en grammaire et stratégies- Publiatelier

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Description
Les ressources L'INDISPENSABLE en grammaire et L'INDISPENSABLE stratégies ont été conçues pour accompagner l'apprenant dans un contexte autonome d'apprentissage. Des guides pratiques, simples et concis qui vont à l'essentiel et qui présentent les savoirs et les stratégies au bon niveau avec des exemples variés, pertinents et aidants.
La modélisation des stratégies est un atout indéniable qui fait du sens pour l'apprenant tout en lui apportant l'aide dont il a besoin en contexte pratique de communication, d'écriture et de lecture.
Site web
sofad.qc.ca
Animateur
Diane Pageau
Diane Pageau oeuvre dans le domaine de l'édition scolaire depuis plus de 20 ans et a à son actif un grand nombre de réalisations tant au primaire qu'au secondaire qu'à l'éducation aux adultes et à la formation en entreprises.
Elle dirige l'équipe éditoriale et du marketing à la SOFAD en ayant constamment à l'esprit de soutenir la tâche des enseignants et l'apprentissage des apprenants le plus adéquatement possible. Le concept L'INDISPENSABLE est issu de cette volonté
Coanimateur 1
Linda Tremblay
Linda Tremblay oeuvre à titre d'éditrice, rédactrice et réviseure linguistique depuis plusieurs années. Spécialiste de la langue et de la conception de ressources pédagogiques, dans différentes disciplines pour des niveaux d'enseignement variés, elle a dirigé les travaux d'édition de L'INDISPENSABLE en grammaire et L'INDISPENSABLE stratégies.

313 - S1, S2, C, ÉA, FLS_La Démarche stratégique d’enseignement de la littérature et la compréhension en lecture

Jeudi 9 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Développement professionnel
Description
La Démarche stratégique d’enseignement de la littérature (DSEL) existe maintenant depuis plus de dix ans. Si vous faites partie des enseignantes et enseignants qui la connaissez déjà, cet atelier s’adresse à vous. Sinon, consultez ailleurs dans ce même document l’invitation au stage d’initiation à la DSEL.
Le présent atelier ne vise malheureusement pas, faute de données, à rendre compte de la belle diversité de pratiques des enseignantes et enseignants qui recourent à la DSEL. Toutefois, nous disposons de nouveaux résultats de recherche et d’un cadre théorique renouvelé, qui améliorent la DSEL sur le plan de l’accompagnement didactique des échanges à contenu littéraire. Nous analyserons donc des exemples 1) d’échanges tenus par des comités de lecture et 2) d’interventions de soutien effectuées par une enseignante dans le cadre de la DSEL. Nous dégagerons une méthode d’analyse des aspects stylistiques, descriptifs, lexicaux et narratifs qui posent des problèmes de compréhension et d’interprétation dans une œuvre littéraire. Cette méthode devrait être enseignée aux élèves afin d’accroitre leur autonomie; elle améliore aussi le contenu didactique des interventions auprès des comités de lecture ainsi que la planification de l’enseignement.
Animateur
Jacques Lecavalier
Retraité de l'enseignement collégial et chercheur en didactique du français, auteur de ­«Enseigner la littérature au secondaire et au collégial: une démarche stratégique­» et de «L'Express grammatical».
Coanimateur 1
Suzanne Richard
Chargée de cours à l'Université de Sherbrooke, conseillère pédagogique à la Commission scolaire de Laval, chercheure en didactique du français, coauteure de ­«Enseigner la littérature au secondaire et au collégial: une démarche stratégique­».

Congrès, vendredi 10 novembre 2017

Stages Bloc 450 (3h)
9:00 à 12:00

451 - T_Vers la réussite en français avec Antidote 9

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Pédagogie numérique
Description
Objectifs de l’atelier : habiliter les participants et participantes à créer un lexique préparatoire à la lecture, un texte « à trous », des exercices en planification de l’écrit (cooccurrences et champ lexical) et plus encore. Tout cela en quelques clics, en s’adjoignant la suite linguistique Antidote 9. Le volet du correcteur est également abordé sous un angle méthodologique, afin d’optimiser l’acquisition de connaissances par l’élève et d’accompagner le personnel enseignant en diagnostic de l’écrit (repérage des apprentissages incomplets et résolution des difficultés par étape).

Que l’on ait accès à un laboratoire informatique ou à un seul ordinateur avec écran de projection, les activités, trucs et astuces proposés sont faciles à reproduire et à concrétiser. Un atelier où littératie, contextes particuliers et pédagogie numérique s’entrecroisent vers une destination commune : la réussite en français et l’acquisition de connaissances lexicales, grammaticales et syntaxiques. Préalables : Amour de la langue française et de l’enseignement.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Rockefeller (12e étage)
Nombre de places
62
Site web
antidote.info
Animateur
Dolores Tam
Langagière passionnée par la langue française, Dolores Tam a œuvré dans les univers de l’éducation, de la rédaction, du journalisme et de la traduction avant de se joindre à l’équipe de Druide informatique en janvier 2004. Elle conçoit tous les contenus de formation sur la suite linguistique Antidote. Au fil des ans, elle a animé un nombre impressionnant d’ateliers, de conférences et de formations sur les approches pédagogiques à favoriser avec le logiciel Antidote.

452 - S1, S2_Articulation de l'enseignement explicite des stratégies de lecture

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Développement professionnel
Description
Dans le cadre de ce stage, nous ferons un bref retour sur les assises de la recherche de Falardeau (2014) portant sur l'enseignement explicite des stratégies de lecture. La visée principale du stage est de proposer une méthodologie permettant de trouver des textes littéraires et courants qui correspondent aux objectifs d'enseignement poursuivis. Des outils de recherche et des banques de textes seront proposés aux enseignants.

Trois enseignantes se joindront à moi pour discuter de l'articulation de l'enseignement explicite des stratégies de lecture auprès de leurs élèves. Elles témoigneront également des retombées auprès de leurs élèves.

Comme nous naviguerons sur un site Internet pour explorer les ressources proposées, il est fortement suggéré d'apporter votre ordinateur portable ou votre tablette.

Ce stage s'adresse aux enseignants de français et d'adaptation scolaire au secondaire (tous les niveaux).
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Red Apple (12e étage)
Nombre de places
50
Site web
https://www.strategieslectureecriture.com/
Animateur
Josée Fauvel
Je suis conseillère pédagogique de français à la CSSMI depuis bientôt 10 ans. J'ai participé aux projets de recherche d'Érick Falardeau, Université Laval, (enseignement explicite des stratégies de lecture et d'écriture). Afin de transférer ces projets de recherche en classe, je travaille en étroite collaboration avec les enseignants de ma commission scolaire. Je suis proactive quand vient le temps de passer de la théorie à la pratique!
Coanimateur 1
Maude-Aimée Forget-Bergevin
Enseignante de français à la CSSMI
Coanimateur 2
Julie Lessard
Enseignante de français à la CSSMI
Coanimateur 3
Martine Michaud

453 - S2_L'articulation de la grammaire aux pratiques discursives : oui, mais comment?

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Description
Dans ce stage, nous présenterons des activités construites et testées en classe avec des enseignants du secondaire pour enseigner le texte d'opinion argumentée et le message publicitaire. Ces activités permettent de mettre en pratique une approche préconisée par nombre de didacticiens du français depuis quelques années, soit celle de l’articulation des composantes de la classe de français. Cette approche permettrait notamment de rendre plus efficients les apprentissages effectués en grammaire.

Animatrice : Marie-Andrée Lord, didacticienne du français et professeure à l’Université Laval
Co-animatrice : Sophie Lord, enseignante de français au secondaire, École secondaire Louis-Jacques-Casault
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Union Square (3e étage)
Nombre de places
40
Animateur
Marie-Andrée Lord
Professeure agrégée à l'Université Laval et didacticienne du français.
Coanimateur 1
Sophie Lord
Enseignante de français à l'école secondaire Louis-Jacques-Casault de Montmagny

454 - P3, S1, S2, ÉA_La justification de la solution à un problème de grammaire : une démarche pour rendre le développement des compétences grammaticales… vivant

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 12:00
Description
Bien souvent, les élèves peuvent nommer des notions grammaticales, des règles, des procédures, mais ils ont du mal à utiliser ces connaissances en contexte d’écriture, en particulier lorsque vient le temps de réviser. Pour aider les élèves à construire des connaissances plus solides et à les mobiliser en situation, nous avons expérimenté la justification de la solution à un problème de grammaire. Dans cette démarche, des problèmes de syntaxe et d’orthographe grammaticale sont proposés aux élèves qui doivent les résoudre en s’appuyant sur des procédures rigoureuses, proches de celles à réaliser en situation d’écriture, et une métalangue commune. Pendant ce stage, nous verrons comment différents problèmes grammaticaux peuvent être résolus à l’aide de cette méthode et présenterons des consignes élaborées en collaboration avec des enseignants qui les ont expérimentées en classe.
Animateur
Sandra Roy-Mercier
Sandra Roy-Mercier est conseillère pédagogique de français à la Commission scolaire des Navigateurs. Elle est titulaire d’une maitrise en didactique et chargée de cours à l’Université du Québec à Rimouski. Elle est vice-présidente aux communications de l’AQPF.
Coanimateur 1
Priscilla Boyer
Priscilla Boyer est professeure au département des sciences de l'éducation de l'UQTR. Didacticienne du français, elle se spécialise dans l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire et de l'orthographe, tout en présentant un intérêt particulier pour les difficultés d'apprentissage et la part des affects dans l'apprentissage de la langue (motivation, sentiment d'autoefficacité, etc.)
Coanimateur 2
Élise Litalien
Élise Litalien est conseillère pédagogique de français au secondaire à la Commission scolaire des Navigateurs. Elle a enseigné pendant 10 ans au primaire.
Ateliers Bloc 400 (1h15)
9:00 à 10:15

401 - T_Le b.a.-ba du recyclage didactique ou comment adapter efficacement des outils existants pour l'enseignement du français

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
L'élaboration de matériel didactique requiert beaucoup de temps et de ressources dont les enseignants ne disposent pas toujours. Notre recherche doctorale (Sénéchal, 2016) nous a amenés à constater que l'adaptation d'outils existants était une voie intéressante à envisager pour alléger un peu la tâche des praticiens. Mais par où commencer? Comment s'assurer que l'adaptation est préférable à l'élaboration? Nous proposons de faire expérimenter aux participants de cet atelier une démarche séquentielle éprouvée par nos étudiants en formation initiale des maîtres permettant de modifier des séquences didactiques destinées à l'enseignement de l'ensemble des compétences en français, et ce, tant au primaire qu'au secondaire.
Animateur
Kathleen Sénéchal
Kathleen Sénéchal, professeure au département de didactique des langues de l'Université du Québec à Montréal, est spécialisée en didactique de la communication orale. Titulaire d'un doctorat en didactique de l'Université Laval, sa recherche doctorale a visé l'élaboration et l'expérimentation de dispositifs didactiques destinés à l'enseignement de l'oral et produits selon une démarche d'ingénierie didactique en collaboration avec des enseignants de français du secondaire.

402 - P3, S1, FLS_L’album sans texte, un outil précieux pour développer les compétences langagières auprès des nouveaux arrivants

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
Les albums sans texte représentent une ressource d’une richesse extraordinaire pour amener les enfants nouvellement arrivés à développer leurs compétences langagières (orales et écrites). Cet atelier vous propose une démarche pédagogique qui a donné des résultats surprenants avec des élèves allophones. Vous serez également invités à travailler en sous-groupes afin de vous pencher sur les multiples possibilités d’exploitation en classe. Le visionnement d’un clip tourné dans en classe alimentera notre réflexion. Vous repartirez avec des outils faciles à utiliser.
Animateur
Danièle Courchesne
Collaboratrice à Livres ouverts-volets français, langue seconde et ILSS

403 - P3, S1, S2_L'utilisation d'Antidote pour développer les compétences en écriture

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Pédagogie numérique
Description
Présentation de projets d'écriture en classe dans lesquels les élèves utilisent le logiciel de correction Antidote. Ce sont des ateliers d'écriture que j'expérimente depuis quatre ans avec des élèves de deuxième secondaire dont certains en difficultés d'apprentissage à l'école de la Cité à Québec. Les élèves écrivent un texte par cycle (libre et imposé) et utilisent le logiciel de correction Antidote pour les aider à dépister leurs erreurs, mais surtout pour améliorer et bonifier leur texte. Les correcteurs électroniques étant de plus en plus accessibles aux élèves, il est important qu'ils sachent bien les utiliser.

Animateur
Nicole Frederick
J’enseigne le français au secondaire depuis 13 ans. J’ai surtout travaillé en milieux défavorisés. Je suis toujours très préoccupée par la motivation des élèves et leur perception de la réussite et de l’échec.

404 - P2, P3, S1, S2_Exemples concrets d’articulation lecture-écriture-grammaire (ALEG)

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Littératie
Description
Les aspects langagiers – grammaire, lexique, orthographe lexicale - sont la bête noire de plusieurs élèves lorsqu’arrive le temps d’écrire ou de lire un texte. Les lacunes accumulées deviennent le principal aspect qui discrimine lors de l’évaluation, mais aussi un frein au développement des compétences. Qui plus est, les résultats stagnent malgré les initiatives des enseignants à cibler les difficultés lors d’activités décontextualisées. Résultats ? Faible développement du niveau de littératie, et ce, à tous les ordres d’enseignement, et motivation limitée pour à peu près tout le monde quant aux activités relatives à ces aspects langagiers.
Nous nous concentrerons ici principalement sur les pratiques d’enseignement de la grammaire, que plusieurs chercheurs ont proposé au cours des dernières années d’articuler aux pratiques discursives. Les prescriptions ministérielles, en particulier la Progression des apprentissages du secondaire (MELS, 2009), sont conçues de manière à favoriser l’articulation lecture-écriture-grammaire (ALEG). Mais comment y arriver, sans noyer un ou l’autre des différents volets ? Nous présenterons différentes possibilités d’ALEG à partir d’exemples concrets de situations d’apprentissage et d’évaluation qui ont été conçues afin de maximiser les transferts. Le matériel présenté est accessible au http://w4.uqo.ca/aleg/.
Site web
http://w4.uqo.ca/aleg/
Animateur
François Vincent
Professeur en didactique de la grammaire à l'Université du Québec en Outaouais

405 - P3, S1_« Comment ça, deux phrases dans UNE phrase? » Manipuler des cartons pour distinguer phrase syntaxique et phrase graphique

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
L’atelier vise à montrer le flou de la notion de phrase, puis à présenter une séquence d’activités dans laquelle les élèves manipulent des cartons afin de préciser cette notion en vue d’un travail sur la construction des phrases et la ponctuation.
Bien que très utilisée en classe, plusieurs définitions se superposent dans la tête des élèves : de la majuscule au point? Une idée complète? Sujet + prédicat? De telles confusions permettent difficilement de construire des assises solides pour l’apprentissage de la grammaire. Or, la construction de phrases et la ponctuation entrainent un nombre important d’erreurs dans les textes.
Une activité fondée sur la manipulation de cartons de couleurs renvoyant aux constituants de phrase a été conçue afin d’introduire les notions plus précises de «phrase syntaxique» et de «phrase graphique». Cette activité permet de renforcer les connaissances des élèves liées au sujet, au prédicat et au complément de phrase tout en les amenant à une meilleure maitrise des phrases complexes (coordination, juxtaposition, subordination) et de leur ponctuation.
La mise en œuvre de l’activité en classe et les gestes gagnants pour l’animer seront présentés pendant que le participant manipulera lui-même les cartons.
Animateur
Marie NADEAU
Professeure au Département de didactique des langues de l'UQAM, Marie Nadeau se consacre depuis plus de 20 ans à la recherche en didactique de l’orthographe et de la grammaire. Elle est actuellement la chercheure principale d’un projet sur l’enseignement de la syntaxe et de la ponctuation par des activités innovantes, à la suite de ses travaux sur les dictées métacognitives.
Coanimateur 1
Rosianne Arseneau
Rosianne Arseneau est stagiaire postdoctorale au Département de didactique des langues de l’UQAM, chargée de cours à l’Université de Montréal et consultante à l’évaluation en français langue seconde au MÉES. Elle a été enseignante de français au secondaire avant de terminer son doctorat sur l’enseignement de la phrase subordonnée relative.
Coanimateur 2
Claude Quévillon-Lacasse
Claude Quevillon Lacasse est doctorante en éducation (UQAM) et chargée de cours au département de didactique des langues de l’UQAM, ainsi que collaboratrice au MEES pour les programmes de français langue seconde. Elle s’intéresse, pour son doctorat, à la didactique comparée de la grammaire en langue maternelle et en langue seconde.
Coanimateur 3
Marie-Hélène Giguère
Marie-Hélène Giguère est professeure au département d’éducation et formation spécialisées de l’UQAM depuis deux ans. Elle a été enseignante de français au secondaire, puis conseillère pédagogique au primaire et au secondaire avant de terminer son doctorat sur un dispositif de développement professionnel en grammaire actuelle.

406 - P1, P2, P3_« On infère tout le temps ! » Travailler l'inférence au primaire avec la BD

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Littératie
Description
Travailler la lecture de l’image avec les élèves du primaire en les invitant à discuter à partir des illustrations est une pratique courante. De cette façon, ils comprennent les liens qui unissent le texte et les dessins pour construire le sens de l’oeuvre. La BD est le médium par excellence pour permettre cette double lecture et elle est donc tout indiquée pour pouvoir questionner les élèves dans le but de développer leur habileté à inférer.
Les participants seront d’abord invités à réfléchir à la définition de l’inférence et à prendre connaissance des différents types d’inférence (Giasson, 2011). Au cours des dernières années, des chercheurs ont proposé différentes façons pour travailler l’inférence en classe. En nous inspirant des travaux de Giasson (2011), Taberski (2014), Jamison Rog (2015), nous proposerons à notre tour neuf courtes activités qui permettront de cibler le processus d’inférence et de l’enseigner de façon explicite à partir d’extraits de BD. Chaque activité est présentée en précisant d’abord son intention pédagogique, puis son déroulement étape par étape. Enfin, une douzaine de BD seront présentées pour vivre ces activités avec les élèves.
Les activités proposées au cours de cet atelier permettront aux élèves de générer des inférences à voix haute plutôt qu’à l’écrit, facilitant ainsi ce processus. Pour les élèves en difficulté, le fait d’entendre le raisonnement d’autres élèves qui réussiront à générer des inférences en verbalisant leur façon de faire leur sera bénéfique.
La BD est un incontournable de l’apprentissage de la lecture puisqu’elle apparait comme un texte réticent, c’est-à-dire un texte résistant qui propose des défis de compréhension, et un texte proliférant, qui offre de nombreuses interprétations (Tauveron, 1999). Comme l’a reconnu un élève de 5e primaire, en lecture « On infère tout le temps ! »
Animateur
Marie-Hélène Marcoux
Après avoir enseigné au primaire en Belgique, elle occupe actuellement le poste de conseillère pédagogique en français à la Commission scolaire des Navigateurs. Elle est présidente de l'AQPF depuis janvier dernier. Elle est aussi l’auteure de l’ouvrage La BD au secondaire, paru chez Chenelière éducation.

407 - T_Gagnez en temps et en efficacité avec le bloc-notes de classe O365 et CVE- Publiatelier

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Pédagogie numérique
Description
Microsoft Office 365 propose une foule d'outils propices à l'utilisation en classe. De ceux-ci, le bloc-notes de classe vous permet de bâtir un espace appartenant à votre groupe, dans lequel vous pouvez partager des ressources, colliger les travaux et devoirs de vos élèves, offrir des rétroactions et collaborer à l'élaboration de différents projets. Venez constater par vous-même la puissance de cet outil dans le cadre d'une situation d'apprentissage inspirée des ressources tirées de CVE, pour l'enseignement du français au secondaire et au primaire. Notre exploration vous permettra également de prendre connaissance des pistes d'exploitation pédagogique variées, offertes dans la banque de vidéos éducatives par le biais de ses nombreux dossiers d'accompagnement.
Animateur
Audrey Hamel
Titulaire d'un baccalauréat en enseignement de l'anglais, langue seconde, ainsi que d'une Maîtrise en intervention et changement organisationnel, j'occupe présentement un poste d'analyste en informatique, à la GRICS. Mes mandats actuels consistent à accompagner les organisations scolaires dans leurs implantations des outils Microsoft, Office 365, ainsi que dans leurs processus de formation. J'ai d'ailleurs récemment obtenu la certification Microsoft à cet effet.
Coanimateur 1
Ann Quesnel

408 - S1, S2_Et si les élèves de 5e secondaire passaient l’épreuve unique de français, langue d’enseignement, à l’ordinateur?

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Pédagogie numérique
Description
Pour obtenir leur diplôme d’études secondaires, les adolescents québécois doivent réussir l’épreuve unique de français (écriture) du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Lors de cette épreuve, ils sont appelés à rédiger une lettre ouverte en 3 h 15, selon la traditionnelle approche papier-crayon. Or, qu’arriverait-il s’ils pouvaient passer l’examen à l’ordinateur? À la demande du MEES, en 2015-2016, nous avons étudié l’impact d’un outil d’aide à la révision et à la correction en situation d’examen.

Dans la première partie de cet atelier, nous présenterons les résultats obtenus dans le cadre de cette étude. Nous avons étudié plus spécifiquement l’impact de l’utilisation d’Antidote sur la performance à l’épreuve unique, sur le temps de réalisation de l’épreuve et sur la longueur des textes. Dans la seconde partie de l’atelier, en nous appuyant sur les conclusions de notre étude, nous présenterons des pistes d’utilisation pédagogique du logiciel Antidote. À cette occasion, nous fournirons du matériel didactique aux enseignants du secondaire désireux d’utiliser les TIC pour favoriser le développement de la compétence à écrire.
Animateur
Pascal Grégoire
Pascal Grégoire a enseigné le français au secondaire de 2005 à 2014. Il est maintenant professeur de didactique du français (grammaire et écriture) à l’unité d’enseignement et de recherche en sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Il s’intéresse aux liens entre le numérique et l’apprentissage du français, étudiant notamment l’impact des modes d’écriture et de la formation technologique sur les processus cognitifs, la réussite et la motivation à écrire.
Coanimateur 1
Marie-Claude Gauthier
Marie-Claude Gauthier enseigne le français au secondaire depuis 1999. Elle enseigne avec un iPad 1 :1 depuis 2012 et est maintenant conseillère technopédagogique au Collège Jean-Eudes à Montréal. Doctorante en psychoéducation, elle s’intéresse à l’utilisation des plateformes d’écriture collaborative pour développer la compétence à lire et à écrire de ses élèves.

409 - P1, P2, P3_Créer et renouveler sa sélection de livres en classe

Vendredi 10 novembre 2017 de 9:00 à 10:15
Description
Cet atelier vous permettra de découvrir les meilleurs outils web permettant aux enseignantes et aux enseignants de sélectionner des livres jeunesse afin de créer des réseaux littéraires, de trouver des livres par thématique et d’être au fait des dernières nouveautés. Vous verrez comment utiliser de façon optimale ces outils : sites web, blogues, réseaux sociaux. Les avantages et les inconvénients de chacun des outils seront exposés. Dans un deuxième temps, une grande sélection de livres sera présentée pour l’enseignement au préscolaire et au primaire.
Animateur
Mylène Lavoie
Mylène Lavoie est bibliothécaire professionnelle. Elle occupe le poste de bibliothécaire au campus de l’UQTR à Drummondville. Elle est bibliothécaire de référence et effectue le choix de documents pour le programme de baccalauréat en éducation au préscolaire et d’enseignement au primaire. Elle est également la créatrice du site web Pause Lecture, un site de suggestions de lectures pour petits et grands. Elle publie régulièrement ses avis sur les livres qu’elle lit et présente des nouveautés.
Ateliers Bloc 500 (1h15)
10:45 à 12:00

501 - P1, P2, P3, S1_Enseigner la compréhension avec le TNI

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Pédagogie numérique
Description
Avertissement : sachez qu’il risque de survenir, durant la présentation, des exemples frappants où la technologie sera étonnamment au service de l’apprentissage!

Cet atelier vous permettra d’optimiser l’utilisation de votre TNI pour travailler la compréhension en lecture chez vos élèves. Vous découvrirez comment favoriser, grâce à votre merveilleux outil, le développement de l’inférence et des stratégies de compréhension ainsi que l’enrichissement du vocabulaire. Vous explorerez des activités concrètes qui amèneront vos élèves à être plus actifs en lisant et à consolider leurs acquis. Ne manquez pas ce rendez-vous pédagogique bien ancré dans la réalité!
Animateur
Sébastien Gagnon
Passionné d’apprentissage, Sébastien Gagnon est consultant pédagogique indépendant. Après avoir été enseignant au primaire et enseignant de français au secondaire, il a exercé les fonctions de conseiller pédagogique de français à la CSDL et de conseiller pédagogique généraliste à la CSPÎ. Depuis les deux dernières années, M. Gagnon donne des formations dans les écoles primaires et secondaires partout au Québec.

502 - P3, S1_La combinaison de phrases : un exercice pour travailler la syntaxe de façon positive et créative

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
La combinaison de phrases consiste à produire des phrases plus élaborées en reprenant les informations contenues dans quelques phrases courtes. Cette activité, qui a fait ses preuves dans le monde anglo-saxon, est actuellement expérimentée dans des classes québécoises. Cette manière positive et créative de travailler la syntaxe permet aux élèves de varier leurs constructions de phrases et suscite leur intérêt.
Dans cet atelier, le participant vivra d’abord un exercice de combinaison de phrases. Les fondements et la mise en œuvre de ce type d’exercice seront ensuite expliqués : Comment sélectionner des extraits à travailler? Comment guider les élèves dans leur effort de combiner des phrases? Quels obstacles rencontrent-ils? Comment identifier les procédés syntaxiques utilisés par les élèves et en discuter lors du retour en grand groupe? Une enseignante participant au projet répondra à vos questions. Enfin, le participant créera un tel exercice pour sa classe.
Animateur
Marie-Hélène Giguère
Marie-Hélène Giguère est professeure au département d’éducation et formation spécialisées de l’UQAM depuis deux ans. Elle a été enseignante de français au secondaire, puis conseillère pédagogique au primaire et au secondaire avant de terminer son doctorat sur un dispositif de développement professionnel en grammaire actuelle.
Coanimateur 1
Claude Quévillon-Lacasse
Claude Quevillon Lacasse est doctorante en éducation (UQAM) et chargée de cours au département de didactique des langues de l’UQAM, ainsi que collaboratrice au MEES pour les programmes de français langue seconde. Elle s’intéresse, pour son doctorat, à la didactique comparée de la grammaire en langue maternelle et en langue seconde.
Coanimateur 2
Marie Nadeau
Professeure au département de didactique des langues à l'UQAM, Marie Nadeau est la chercheure principale de ce projet de recherche qui fait le lien entre ses projets antérieurs sur les dictées métacognitives et la syntaxe et la ponctuation.
Coanimateur 3
Valérie Meunier
Valérie Meunier est enseignante de français au secondaire depuis 10 ans. Elle aime se renouveler et développer de nouvelles idées et de nouveaux projets dans sa classe.
Elle participe au projet de recherche sur la syntaxe depuis deux ans.

503 - P3, S1_Comprendre le système de conjugaison

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Littératie
Description
La conjugaison est souvent enseignée sans s’appuyer sur la compréhension de son système, ce qui ne favorise pas toujours le transfert des apprentissages. C’est pourquoi il est important de mieux connaitre ce système et de l’aborder avec des pratiques gagnantes et efficaces.

Des séquences d’enseignement, respectant les progressions des apprentissages du 3e cycle du primaire et du 1re cycle du secondaire, seront proposées. Celles-ci contribuent à générer des automatismes grammaticaux et donc, à diminuer la dépendance aux outils de conjugaison. Chaque séquence est séparée en quatre étapes : la découverte, l’enseignement explicite, la phase d’entrainement et la consignation.
Voilà un document clé en main qui révolutionnera l’enseignement de la conjugaison.
Animateur
Joanie Perron
Conseillère pédagogique en français au secondaire et à la FGA
Coanimateur 1
Louise Vigneault
Conseillère pédagogique en français au primaire
Coanimateur 2
Manon Grenier
Conseillère pédagogique en français au préscolaire, au primaire et à la FGA

504 - S1, S2_Enseigner l’oral au moyen de la radio : une solution gagnante

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Littératie
Description
Vous voulez enseigner l’oral en classe ? Vous aimeriez faire des ateliers portant sur certains objets de l’oral comme le registre de langue, le volume de la voix, l’intonation, la progression de l’information ? Vous souhaitez travailler l’oral d’une façon différente? Nous vous proposons un atelier dans lequel l’oral est enseigné et travaillé en classe afin de faire une émission de radio et même de faire partie de l’Escouade radioactive, une initiative de Boscoville. Dans un premier temps, nous présenterons le volet scolaire qui se concrétise par des ateliers d’oral en classe proposés aux enseignants. Dans un deuxième temps, nous présenterons le volet parascolaire qui offre 10 formations sur la communication orale et les métiers de la radio aux jeunes. Ces descriptions seront illustrées par des extraits audio et des photos d’élèves en action en studio. En conclusion, nous ferons état des résultats d’entrevues menées auprès d’élèves, d’enseignants et de directions de deux écoles secondaires de l’arrondissement de Montréal-nord qui se sont exprimés au sujet de l’augmentation de la motivation et de la réussite scolaire, et du développement des compétences orales des élèves grâce à la radio. Du matériel sera également remis aux participants.
Animateur
Lizanne Lafontaine
Lizanne Lafontaine est professeure titulaire de didactique du français à l'UQO.
Coanimateur 1
Jessica Comeau Audigé
Jessica Comeau Audigé est psychoéducatrice et responsable de l'Escouade radioactive de Boscoville.
Coanimateur 2
Christian Dumais
Christian Dumais est professeur de didactique du français à l'UQTR.
Coanimateur 3
Myriam Villeneuve-Lapointe
Myriam Villeneuve-Lapointe est doctorante et chargée de cours à l'UQO.

505 - S1, S2_Le manuel numérique en français : numérique, oui, mais à quel point?

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Pédagogie numérique
Description
Si le format papier du manuel scolaire ne permet que très peu d’extravagance, le manuel numérique offre, quant à lui, des supports de contenus d’une grande diversité : hyperliens, tests interactifs, figures interactives, vidéos et même plus encore. Dans la foulée d’une recherche dont la finalité consiste à examiner l’offre actuelle des manuels scolaires numériques du secondaire, nous vous proposons, dans un premier temps, de porter un regard sur le matériel numérique offert en français – langue d’enseignement – sous forme d’état des lieux. Dans un deuxième temps, nous proposons de discuter collectivement (tempête d’idées) du manuel numérique idéal en regard des besoins des enseignants de français (ressources, vidéos, animations, etc.) et de l’expérience des participants.
Animateur
Catherine Mercure
Catherine Mercure est étudiante à la maîtrise en éducation, profil "didactique", à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Elle prend part à une recherche universitaire, un groupe de recherche, qui s'intéresse aux apports et aux limites des technologies d'aide à l'apprentissage. Entre deux chapitres de mémoire, elle collabore également, comme assistante de recherche, à un projet de recherche dont la finalité consiste à examiner l'offre actuelle des manuels scolaires numériques au secondaire.
Coanimateur 1
Priscilla Boyer
Priscilla Boyer est professeure au département des sciences de l'éducation de l'UQTR. Didacticienne du français, elle se spécialise dans l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire et de l'orthographe, tout en présentant un intérêt particulier pour les difficultés d'apprentissage et la part des affects dans l'apprentissage de la langue (motivation, sentiment d'autoefficacité, etc.)
Coanimateur 2
Monique Lebrun
Monique Lebrun, Ph. D., est didacticienne du français et professeure émérite de l’Université du Québec à Montréal , où elle a enseigné une trentaine d'années et où elle a le statut de professeure associée depuis 2009. Ses travaux ont couvert tous les champs de la didactique, soit l’oral, l’écrit, la grammaire et la lecture, avec une prédilection pour cette dernière. Ces dernières années, elle a commencé à s’intéresser à la littératie médiatique multimodale.
Coanimateur 3
Normand Roy
Normand Roy est passionné par l’utilisation des technologies en éducation. Il s’intéresse aux usages du web 2.0, à la formation à distance et aux technologies récentes. Il cherche constamment à trouver la place pédagogique des différents outils technologiques (comme le manuel numérique), et ce, pour toutes les disciplines. Son laboratoire de recherche (LIIPTIC) lui permet de collaborer avec les différents didacticiens afin de poser un regard transversal sur l’intégration des technologies.

506 - S1, S2_Les réseaux sociaux, des lieux privilégiés pour lire, écrire, échanger et partager

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Pédagogie numérique
Description
Depuis l'arrivée des tablettes et des liseuses, on n'arrête pas de prévoir la mort du livre et du papier. On n'arrête pas non plus de dire que les jeunes n'écrivent plus ou écrivent mal... Balivernes! Pour ma part, je pense que c'est faux et que les jeunes prennent beaucoup de plaisir à parler de leurs lectures, à écrire et à communiquer. Comme nos élèves sont nés dans une culture où le partage fait partie de leur quotidien et que les réseaux sociaux sont leurs terrains de jeux, j'ai décidé de les rejoindre dans leur carré de sable en élaborant plusieurs projets qui mettent à profit les opportunités que ces espaces de publication offrent pour la classe de français.
Cet atelier présente donc le déroulement de plusieurs situations d'apprentissage en lecture, en écriture et en communication orale vécues avec des élèves de 2e cycle du secondaire, dont le contenu (éléments d'apprentissage et stratégies) pourrait facilement être adapté à d'autres niveaux d'enseignement.
Si vous cherchez de l'inspiration et des exemples concrets, cet atelier est fait pour vous!
Site web
nathcouz.wordpress.com
Animateur
Nathalie Couzon
Ma bio dans le désordre : twittératrice, blogueuse et technopédagogue. Enseignante au secondaire au Collège Jésus-Marie de Sillery. Collaboratrice à la Direction des programmes en français et à la Direction des services d’accueil et d’éducation interculturelle du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement Supérieur du Québec. Cofondatrice du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER).

507 - P3, S1, S2, C, ÉA_Du brouillon à l'autocorrection

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Description
Le but de cet atelier est de proposer une démarche pour rendre les élèves « voyants » afin qu’ils réalisent de bonnes performances en production écrite. La démarche proposée permet aux élèves de prendre du recul, de prendre conscience de ce qu'est un texte et de ce qu'ils font quand ils écrivent.
Cet atelier pratique est construit à partir d’un texte écrit par un élève du 2e cycle du secondaire.

Déroulement de l’atelier :

Activité 1 : la grammaire du texte (critères 2 et 3)
Étape 1 : récrire le texte en construisant autant de phrases autonomes qu’il y a de verbes conjugués
Étape 2 : corriger le texte en prenant en compte les critères 2 et 3

Activité 2 : la grammaire de la phrase (critères 5 puis 4)
Étape 1 : la chaine des accords dans le GN (critère 5)
Étape 2 : les accords régis par le chef du groupe sujet (critère 5)
Étape 3 : la délimitation des grands constituants pour vérifier la ponctuation (critère 4)

Activité 3 : pour aller plus loin
Enrichir le texte en rédigeant une autre version.
Animateur
Véronique Léger
Chargée de cours à l’Université de Montréal à la Faculté des sciences de l’éducation et à la Faculté de l’éducation permanente, Véronique Léger est surtout formatrice en français écrit. Toutes ses recherches sont basées sur l’enseignement explicite et le raisonnement grammatical. Son but est de créer des stratégies et des démarches permettant à quiconque de devenir autonome en comprenant le fonctionnement de la langue.

508 - S2_À la rencontre de la poésie

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Littératie
Description
Enseigner la poésie peut sembler difficile, ardu ou inintéressant. Pourtant, son enseignement fortifie les liens à tisser entre les trois compétences en français et bénéficie ainsi autant aux enseignants qu'aux élèves. 

Le concours Les voix de la poésie se veut un moyen dynamique d'encourager les enseignants et les élèves du Québec à découvrir des poètes francophones et à plonger dans l'aventure de la récitation poétique. Il s’agit aussi de la plateforme de partage de ressources francophones la plus développée pour l’enseignement de la poésie au secondaire et au collégial.

Cet atelier, présenté par Marie-Andrée Arsenault, enseignante de français au secondaire, et Catherine Cormier-Larose, coordonnatrice du volet poésie du programme Les voix de la poésie, vise à présenter aux enseignants certaines ressources offertes sur le site du concours ainsi que l’intérêt de celui-ci pour les élèves et pour l’enseignement de la poésie.

Plus précisément, il sera question, lors de la présentation :

1) D’une nouvelle trousse « clé en main » gratuite pour la planification de l’enseignement, de l’apprentissage et de l’évaluation des élèves de troisième secondaire en poésie.

L’objectif : permettre aux enseignants de prendre part au concours avec leurs élèves tout en répondant aux attentes ministérielles grâce à des outils d’enseignement et d’évaluation adaptés au programme et modifiables en fonction des besoins de chacun;

2) Du projet « Poètes à l’école » permettant le financement de rencontres entre les élèves et des poètes dans les classes du Québec;

3) De ressources offertes à même le site Les voix de la poésie pour faciliter la découverte de l’univers poétique : entrevues avec des poètes, plans de cours, ateliers de création en ligne, roulette poétique, formule « Un poète pour déjeuner », etc.
Site web
www.lesvoixdelapoesie.com
Animateur
Marie-Andrée Arsenault
Titulaire d'une maitrise en création littéraire de l'Université du Québec à Montréal et d'une maitrise en didactique du français de l'Université de Sherbrooke, Marie-Andrée Arsenault est enseignante au secondaire. En parallèle, elle publie des livres pour la jeunesse et elle collabore avec l'équipe du concours Les voix de la poésie. Cela lui permet de consacrer du temps à ce projet en lequel elle croit immensément pour l'avoir fait vivre à ses élèves à plus de cinq reprises.
Coanimateur 1
Catherine Cormier-Larose
Titulaire d'une maitrise en littérature française de l'Université de Montréal, Catherine Cormier-Larose est directrice artistique et générale des Productions Arreuh qui s’intéressent, depuis 2007, à la prise d’assaut d’endroits publics par la poésie. Elle est critique, coordonnatrice du programme en français des Voix de la poésie et commissaire indépendante (théâtre La Chapelle, Maison des arts de Laval). L'enseignement de la poésie est son cheval de bataille.

509 - P1_L'art de raconter

Vendredi 10 novembre 2017 de 10:45 à 12:00
Développement professionnel
Description
"L'art de raconter" ou la langue française, un organisme vivant qui croît par la stratégie d'animation de contes. Cet atelier vous offrira différentes techniques; celle "des consignes", "du dessin", "du château", "de ficelle", "du sable" et de bien d'autres encore! C'est par ces procédés originaux accompagnés de récits que vous découvrirez cet univers à appliquer en classe et à exploiter pour offrir divers projets en littératie.
Animateur
Guylaine La Casse
Guylaine La Casse, titulaire d’un Bach es art en littérature et arts visuels, Bach en éducation, spécialisation « enfance en difficultés », spécialisation « arts visuels » en éducation, maitrise en éducation ; « stratégies et enseignement » de l’Université d’Ottawa. Enseignante pour le CEPEO (conseil scolaire publique des écoles de l’Est de l’Ontario), qualifiée pour le cycle préscolaire, primaire et moyen. Trente-cinq ans d’expérience, dont les trois dernières années comme suppléante, permettant ainsi d’expérimenter et d’évaluer des pratiques prometteuses pour différents cycles. L’approche favorisée ; mettre en lumière la « pédagogie de la créativité : de l’émotion à l’apprentissage » qui envisage l’enseignement dans une approche holistique, interdépendante et multivariée où le cognitif rencontre l’émotionnel (le plaisir), le physiologique (le vécu) et l’environnemental (le milieu) à travers l’élaboration d’un processus créatif.
Stages Bloc 650 (3h)
13:15 à 16:15

651 - P3, S1, S2, ÉA_Introduction à la scénarisation

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 16:15
Pédagogie numérique
Description
Après une formation spécifique sur l'adaptation cinématographique l'an dernier, L'OEIL CINÉMA offre cette année une formation qui a pour but de donner des outils pratiques aux enseignants afin qu'ils puissent guider leurs élèves à travers les nombreuses étapes d'écriture d'un scénario original, de l'idée initiale jusqu’au produit final.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Rockefeller (12e étage)
Nombre de places
14
Site web
http://www.cinemasparalleles.qc.ca/pages.asp?id=979
Animateur
Nicola Bélanger
Nicola est détenteur d'un baccalauréat en Film Production de l’Université Concordia et d'un certificat en
scénarisation de l’UQÀM. Depuis plus de deux ans, il est chargé de projets au programme L'OEIL CINÉMA de l'ACPQ.

653 - S1, S2_« On ne fait pas que regarder une BD, on la lit ! »

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 16:15
Description
La citation du titre de cet atelier est une réponse entendue récemment de la part d'un garçon de 2e secondaire à un ami qui lui reprochait de lire «encore» une BD. Pourtant, une enquête de l'OCDE sur les choix de lecture des ados lui donne raison: la BD est le 2e choix de lecture des garçons. Même si la BD est un médium apprécié des adolescents – garçons et filles –, elle est encore marginale au secondaire. Il est vrai qu'intégrer la BD en classe demande un peu de réflexion : vais-je réussir à amener les élèves à lire le texte tout en «lisant» les images ? Comment aborder le langage graphique? Est-ce que je pourrai travailler efficacement les critères d'évaluation prescrits par le MELS ? Intégrer la BD à l'enseignement de la lecture est possible en misant sur les trois types d'activités de lecture collaborative (Appelbee, 2003) (Clark et coll. 2003). Celles-ci permettent de lire, discuter, questionner un texte pendant la lecture pour construire ensemble le sens de l'oeuvre. Nous proposons cette année cet atelier en formule stage pour permettre aux participants de vivre trois activités à partir des BD québécoises Paul dans le métro de M. Rabagliati, La fille invisible d'É. Villeneuve et J. Rocheleau et Jane, le renard et moi de F. Britt et I. Arsenault. Ces activités pourront être réinvesties avec leurs élèves pour créer un espace d'échange, de discussion et de partage autour d’une BD. Il sera toujours temps de répondre à des questions, seul et par écrit…
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Union Square (3e étage)
Nombre de places
34
Animateur
Marie-Hélène Marcoux
Après avoir enseigné au primaire en Belgique, elle occupe actuellement le poste de conseillère pédagogique en français à la Commission scolaire des Navigateurs. Elle est présidente de l'AQPF depuis janvier dernier. Elle est aussi l’auteure de l’ouvrage La BD au secondaire, paru chez Chenelière éducation.

654 - S1, S2, C_L’exploitation de réseaux littéraires au secondaire : Quand le développement de la culture littéraire rencontre le plaisir de lire!

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 16:15
Description
Lors de ce stage de 3 heures, les participants auront l’occasion, dans un premier temps, de peaufiner leur compréhension de ce qu’est un réseau littéraire et d’échanger au regard des pratiques gagnantes et des écueils à éviter. Par la suite, ils seront invités à se joindre à l’un des deux blocs de présentation, soit pour le 1er cycle, soit pour le 2e cycle du secondaire. Cette seconde partie du stage leur permettra, selon le cycle qu'ils auront choisi, de découvrir les oeuvres constituant les réseaux littéraires qui ont été expérimentés. Ce sera aussi l’occasion pour eux d’accéder au matériel et aux activités pédagogiques de même que d’échanger avec les enseignants qui ont mis en place ces réseaux.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Green Apple (12e étage)
Nombre de places
45
Animateur
Pascal Lapierre
Conseiller pédagogique en français au secondaire
Commission scolaire des Trois-Lacs

En dyade avec Isabelle Lazzoni
Enseignante de français en 5e secondaire, CSTL
Coanimateur 1
Francine Nadeau
Conseillère pédagogique en français au secondaire
Commission scolaire des Grandes-Seigneuries

En dyade avec Mélanie Boulianne
Enseignante de français en 3e secondaire, CSDGS
Coanimateur 2
Marie-Ève Fournier
Conseillère pédagogique en français au secondaire
Commission scolaire de St-Hyacinthe

En dyade avec Amélie Gaulin
Enseignante au 1er cycle du secondaire, CSSH
Coanimateur 3
Jérôme Lamontagne
Conseiller pédagogique en français au secondaire
Commission scolaire des Patriotes

En dyade avec Janie Ouimet
Enseignante de français en 2e secondaire, CSP
Coanimateur 4
Édith Catherine Mongeon
Description coanimateur 4
Conseillère pédagogique en français au secondaire
Commission scolaire du Val-des-Cerfs

En dyade avec Céline Marin
Enseignante de français en 2e secondaire, CSVDC
Ateliers Bloc 600 (1h15)
13:15 à 14:30

601 - T_Direction Lecture : un portrait clair, des pistes concrètes

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Développement professionnel
Description
Les modèles pour soutenir l’engagement des enseignants dans un processus de réflexion-ajustement sur leur pratique se doivent d’être souples et variés. Direction Lecture constate qu’en lecture, les visées d’amélioration des résultats (%) des élèves, bien qu’essentiels, estompent souvent des conditions essentielles (facteurs) liées au développement même de la lecture. Les deux sites Web Direction Lecture ont été créés dans le but de soutenir l’enseignant ou l’équipe-école qui souhaite mettre en place une analyse personnalisée de ces facteurs afin de faire des choix appuyés par la recherche.
• Le site 1 (questionnaire aux enseignants) rassemble un processus et des outils pour recueillir les perceptions des enseignants et choisir des pistes d’action.
• Le site 2 (questionnaires aux élèves du primaire ou du secondaire) dresse un portrait des élèves et offre des pistes d’intervention reconnues : SEP, valeur et utilité perçue, motivation, modèles-lecteurs, habitudes de lecture, goût littéraire, point de vue sur les pratiques de lecture de la classe, etc.

Les forces et les défis dévoilés par les résultats permettent aux enseignants de renouer ou de découvrir des pistes pédagogiques efficaces et validées. Le site 2 a été développé en collaboration avec le CREALEC-US.
Cet atelier permet d’obtenir les informations nécessaires à la mise en route et la gestion simple des 2 sites. Les outils et l’accompagnement sont gratuits.
Animateur
Ghislaine Bolduc
Conseillère pédagogique en français pendant plus de 20 ans pour la CSHC, membre du Comité de rédaction de Vie pédagogique pendant 10 ans, actuellement chargée de projet pour Direction Lecture (MEES-PALE)

602 - P1, P2, P3_Utiliser la littérature jeunesse pour travailler les inférences

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Description
Dans cet atelier, Emmanuelle Rousseau vous présentera plusieurs albums qui vous permettront de travailler les inférences avec vos élèves. Les textes littéraires sont des outils pédagogiques stimulants et efficaces pour enseigner la compréhension de texte. Venez vous faire raconter des histoires et découvrez comment utiliser les œuvres suggérées en classe. Les activités proposées à partir des albums sélectionnés vous permettront également de mener des projets interdisciplinaires.

Clientèle visée: tous les cycles du primaire.
Animateur
Emmanuelle Rousseau
Emmanuelle Rousseau, conseillère pédagogique chez Messageries ADP

603 - P3, S1, S2_Apprivoiser le théâtre de création

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Développement professionnel
Description
Le Théâtre Le Clou offre une opportunité rare aux enseignants, celle de vivre de l’intérieur le processus de création d'un spectacle, à l’idée de la scène. Les projets du Théâtre Le Clou serviront de base à l’exploration et à l’expérimentation. À l’aide d’exercices et d’exemples concrets, les enseignants seront plus à même de transférer leurs connaissances vers tout autre spectacle de création.

L’objectif est de donner des pistes, des clés et d’ouvrir les horizons afin que les enseignants puissent eux-mêmes apprécier davantage le théâtre de création pour ensuite en faire profiter leurs élèves. Ne sommes-nous pas plus à l’aise face à ce que l’on connaît davantage? La formation Apprivoiser le théâtre de création s’avère un atelier d’expérimentation à la fois convivial et stimulant où le plaisir est au rendez-vous.
Site web
http://leclou.qc.ca/accueil
Animateur
Monique Gosselin
Cofondatrice et codirectrice artistique du Théâtre Le Clou et du Cube, centre international de recherche et de création en théâtre pour l'enfance et la jeunesse, Monique Gosselin assume la directrion artistique du projet d’écriture Les Zurbains et crée la mise en scène des spectacles depuis treize ans. Pour l’édition 2001, elle signe le conte urbain Moummouth!. Comme comédienne, elle joue au théâtre sous la direction de Benoît Vermeulen, d'Alain Zouvi, de Brigitte Haentjens et de René-Richard Cyr.

604 - S2_Des activités stimulantes pour travailler la poésie en classe

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Description
Dans cet atelier, nous présenterons des activités construites et testées en classe avec des enseignants du secondaire pour travailler la poésie. Ces activités permettent de mettre en pratique une approche préconisée par nombre de didacticiens du français depuis quelques années, soit celle de l’articulation des composantes de la classe de français. Cette approche permettrait de rendre plus efficients les apprentissages effectués en grammaire.
Animateur
Marie-Andrée Lord
Professeure agrégée à l'Université Laval et didacticienne du français
Coanimateur 1
Marie-Anne Desmarais-Perron
Enseignante de français au secondaire

605 - ÉA_Le français à l'honneur avec l'Actuel FBD! - Publiatelier

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Pédagogie numérique
Description
Explorez l’Actuel FBD, la nouvelle collection de français en 3e secondaire. Que ce soit par son visuel attrayant, sa grande variété d’activités, ses nombreuses situations d’apprentissage ou ses SAÉ permettant une meilleure préparation aux examens, cette collection saura capter à coup sûr l’intérêt des élèves. De plus, la plateforme i+ Interactif offre des contenus numériques riches, incluant des activités interactives pour faciliter et diversifier les apprentissages des élèves.
Animateur
Isabelle Bellerive
Isabelle Bellerive est représentante aux éditions Chenelière Éducation. Elle a également enseigné de nombreuses années.

606 - T_SAMUEL-plateforme de contenu numérique - Publiatelier

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Pédagogie numérique
Description
Connaissez-vous SAMUEL, la plateforme de contenus téléchargeables à des fins d’enseignement ? SAMUEL héberge quelque 30 000 documents et propose aussi des sélections thématiques. Les documents disponibles sont très variés : littérature jeunesse, dictionnaires, cahiers d’exercices, romans, articles de revues, théâtre. Il suffit de sélectionner un extrait et de le télécharger. L’accès à SAMUEL est gratuit pour les enseignants des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et collégial. Tous les sujets (ou presque) sont abordés dans SAMUEL. Qu’il s’agisse de trouver un ouvrage sur la pédagogie, un classique de notre littérature, un conte, une bande dessinée, un dictionnaire visuel ou une légende amérindienne, SAMUEL aura des suggestions à vous faire !
Site web
https://www.copibecnumerique.ca/
Animateur
Camille Tougas
Agente d’information chez Copibec depuis 7 ans. Elle s'occupe des tournées d'information auprès des écoles du Québec.

607 - T_Quels sont les modèles de formation continue les plus efficaces pour l’enseignement de la littératie ?

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Développement professionnel
Description
Depuis une quinzaine d’années, la recherche montre qu’il existe un lien entre les améliorations en éducation et le développement professionnel (DP) du personnel scolaire. Compte tenu des données probantes qui soulignent le rôle fondamental joué par la maîtrise de la langue d’enseignement au regard de la persévérance et de la réussite scolaires, le DP pourrait s’avérer un instrument de choix pour améliorer les interventions en lecture et en écriture auprès des élèves. Dans cette perspective, nous avons réalisé une recherche afin d’identifier quels sont les modèles de formation continue les plus efficaces pour l'enseignement de la littératie. Pour répondre à cette question, nous avons effectué un examen systématique d’un corpus international de 50 études en DP des enseignants. Dans le cadre de cet atelier, nous vous présenterons, dans un premier temps, les principales conclusions qui émergent de notre synthèse de connaissances. Celles-ci se traduisent plus particulièrement par cinq principes favorisant l’efficacité du développement professionnel. Puis, dans un deuxième temps, nous verrons comment opérationnaliser ces principes dans une démarche d’apprentissage professionnel, laquelle propose une nouvelle avenue pour la formation continue des enseignants.
Animateur
Mario Richard
Mario Richard, Ph. D
Professeur titulaire
Département Éducation
Université TÉLUQ
Coanimateur 1
Marilyn Baillargeon
Doctorante en psychopédagogie
Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage
Université Laval

608 - T_Enseigner le français aux élèves issus de l’immigration : pratiques probantes et réflexions tirées du webdocumentaire «Des racines et des ailes»

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Contextes particuliers
Description
Cette communication présente le webdocumentaire «Des racines et des ailes», un outil de formation conçu pour faciliter le passage des élèves nouvellement arrivés de la classe d’accueil à la classe ordinaire, et spécialement pour aider les différents intervenants (enseignants des classes d’accueil et du régulier, soutien linguistique, etc.) à les accompagner dans ce processus. Nous mettrons plus spécifiquement en valeur certaines thématiques du web-documentaire, tirées d’initiatives mises en œuvre par les milieux scolaires et plus particulièrement liées à la réalité des élèves issus de l’immigration en classe de français. Nous aborderons notamment le rôle du soutien linguistique, l’importance des interactions orales, la place de la langue d’origine et la différence entre les difficultés linguistiques et les difficultés d’apprentissage. Nous proposons ainsi des outils pédagogiques (témoignages, vidéos, documents, articles, etc.) et des pistes de réflexion qui visent à sensibiliser les enseignants de français à la réalité de ces élèves et qui contribueront, nous l’espérons, à favoriser la réussite de leur intégration.
Site web
http://gite.labunix.uqam.ca/webdocumentaireaccueil/#Accueil
Animateur
Sonia Robitaille
Sonia Robitaille est conseillère pédagogique en accueil (primaire) à la Commission scolaire de Montréal.
Coanimateur 1
Valérie Amireault
Valérie Amireault est professeure au Département de didactique des langues de l'Université du Québec à Montréal.

609 - S1, S2_Travailler efficacement en classe avec la tablette numérique

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Pédagogie numérique
Description
Définir les caractéristiques et particularités de la lecture sur un médium électronique afin de développer des activités d'apprentissage efficientes, résolument pédagogiques et diversifiées. Lors de cet atelier, nous tenterons de répondre à l'interrogation suivante : « Comment utiliser efficacement le livre électronique comme outil d'apprentissage ».
Animateur
Marc Tremblay
Enseignant de français au deuxième cycle depuis plus de trente ans; conseiller pédagogique en édumatique pendant quelques années; développeur de matériel pédagogique en grammaire et en lecture.

610 - P2, P3, S1_Lire et produire un hypertexte sur les Inuits avec des élèves du primaire

Vendredi 10 novembre 2017 de 13:15 à 14:30
Littératie
Description
Les jeunes d’aujourd’hui passent de plus en plus de temps dans des environnements extrascolaires riches en médias (Sheridan et Rowsell, 2010) où ils consultent et produisent des contenus multimodaux de type hypertextuel. L’hypertexte multimodal comporte des éléments dynamiques et interactifs (Hassett et Curwood, 2009) et inclut des écrans parallèles, des images fixes (graphiques, illustrations, photographies, etc.) ou mobiles (clips vidéos, animations visuelles, etc.) qui ont tendance à prolonger le sens traditionnellement porté par les mots écrits (Kress, 2003 ;; Lanham, 2001). L’exposition à ces environnements a des répercussions sur la façon dont les contenus doivent être transmis par les enseignants. Une manière pour l’école de s’adapter à ces changements est de s’assurer que soient mis de l’avant le développement des compétences en littératies visuelle, sonore, cinétique et linguistique et donc, que soient enseignés les codes, modes et langages nécessaires pour comprendre et produire des textes/hypertextes multimodaux. Dans le cadre de cette présentation, nous proposerons des activités de compréhension et de production d’hypertextes multimodaux pouvant être réalisées avec des élèves de niveau primaire. Les participants pourront se familiariser avec une grille de compétences spécifiques au genre numérique hypertextuel et faire l’expérience de ces compétences grâce à des activités guidées dont le thème exploité est les Inuits, savoir au programme en univers social au 3e cycle.

Madame Lemieux est doctorante en éducation à l’Université du Québec à Montréal. Elle est également chargée de cours en didactique du français et agit à titre d’assistante-chercheure depuis plusieurs années. Ses intérêts de recherche portent sur le développement des processus et des stratégies impliqués dans la compréhension et la production de textes/hypertextes multimodaux chez des élèves de niveau primaire.
Animateur
Nathalie Lemieux
Madame Lemieux est doctorante en éducation à l’Université du Québec à Montréal. Elle est également chargée de cours en didactique du français et agit à titre d’assistante-chercheure depuis plusieurs années. Ses intérêts de recherche portent sur le développement des processus et des stratégies impliqués dans la compréhension et la production de textes/hypertextes multimodaux chez des élèves de niveau primaire.
Ateliers Bloc 700 (1h15)
15:00 à 16:15

701 - P3, S1, S2_Nouvelles compétences de lecture en contexte numérique

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Pédagogie numérique
Description
(communication scientifique: 20 minutes)
Lire à partir de supports numériques (ex.: tablettes, cellulaires, objets connectés) n'est pas seulement un exercice fondé sur un changement de support: c'est la reconfiguration d'un système de construction de sens (Bachimont, 2000; Crozat et al., 2011). De plus, la lecture numérique renvoie à des pratiques variées en fonction des supports et des genres : lecture d’un roman sur une liseuse, lecture d’une œuvre numérique sur une tablette, lecture d’une opinion dans un blogue sur un téléphone intelligent, etc. Nous présenterons une synthèse de connaissances visant à documenter les compétences en lecture numérique. Nous proposerons une définition fonctionnelle et dix recommandations quant à l’implantation d’un programme de formation à la lecture numérique. Nous verrons comment la compétence à construire du sens sur support numérique passe par l’intégration de contenus de documents médiatiques hétérogènes (origine, mode, format, support, discours, finalité) en fonction du média de communication et de la tâche; comment les genres numériques hybrides (ex.: blogues de Fanfiction) rompent avec les classifications classiques des textes et pourquoi il faut former les élèves à anticiper ces formes à partir de savoirs sur les nouvelles textualités ; ou encore, comment la lecture en ligne remet en question la notion de texte.

Site web
Litmedmod.ca
Animateur
Nathalie Lacelle
Nathalie Lacelle est professeure au Département de didactique des langues à l’Université du Québec à Montréal. Membre fondateur du Groupe de recherche en littératie médiatique multimodale (litmedmod.ca) et de la Revue en LMM (R2LMM.ca), elle est maintenant Titulaire de la Chaire de recherche UQAM en LMM. Ses recherches portent sur le développement de compétences numériques et multimodales intégrant celles de la littératie en contextes scolaire et extrascolaire.
Coanimateur 1
Monique Lebrun
Monique Lebrun, Ph. D., est didacticienne du français et professeure émérite de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux ont couvert tous les champs de la didactique, soit l’oral, l’écrit, la grammaire et la lecture. Elle s’intéresse depuis une dizaine d’années à la littératie médiatique multimodale et est rédactrice en chef de la Revue de recherches en LMM (R2LMM.ca). Elle a été bénéficiaire de plusieurs subventions de recherche d’organismes fédéraux, provinciaux et internationaux.

702 - S1, S2_Voici ma démarche, mon projet, ma recette!

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Développement professionnel
Description
Vous avez du succès en classe? Votre démarche fait lever vos élèves? Vous êtes cette perle rare qui fait progresser ses élèves en lecture, en écriture, en communication orale? Cet atelier est pour vous. Je propose cet atelier aux enseignants qui voudraient savoir comment préparer un atelier dans le but de le présenter au congrès 2018 de l'AQPF. Les participants seront invités à partager leurs pratiques en sous-groupes. Une démarche complète vous sera proposée pour bâtir votre présentation ainsi qu'un accompagnement personnalisé jusqu'à la présentation. Au plaisir de vous y retrouver et de découvrir vos trésors!
Animateur
Anne Robitaille
Enseignante au collège Bourget de Rigaud, j'ai fait partie du CA de l'AQPF de 2007 à 2013 comme secrétaire et vice-présidente à l'administration. Je suis de retour comme secrétaire. J'ai présenté les ateliers suivants dans les dernières années: Les cahiers MOI et Les phrases subordonnées.

703 - S1, S2_La chanson : plus que des figures de style et des rimes !

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Littératie
Description
Qui n’a jamais mis de côté l’enseignement de la poésie en se donnant comme excuse que ce n’est pas essentiel? Souvent, en classe de français, le premier genre qu’on délaisse lorsqu’on manque de temps, c’est la poésie, ainsi que toutes les formes de textes qui s’y apparentent. Pourtant, si le français est «un organisme vivant qui évolue en puisant des ressources dans des milieux riches et variés», la poésie, et plus spécifiquement la chanson, constitue un milieu riche et varié où tirer des ressources pour travailler le français. En effet, la chanson est une terre fertile où je puise différentes façons de travailler la langue et qui me permet d’explorer les différents types de discours d'une façon tout à fait originale, car la chanson n'est pas que vers et figures de style ! Elle peut raconter, décrire, expliquer ou chercher à nous convaincre, et ce, comme le dirait Vigneault, en utilisant «les mots du dimanche !».
Animateur
Josée Beaudoin
Josée Beaudoin, détentrice d'une maitrise en littérature, enseigne le français au secondaire depuis plus de 20 ans. Férue de culture québécoise, elle multiplie les occations de faire connaitre cinéma, théâtre, littérature et chanson d'ici. Depuis quelques années, elle s'investit dans la section de Québec-et-Est-du-Québec de l'AQPF, dont elle est présidente depuis un peu plus d'un an.

704 - C_Sortir de la dissertation

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Contextes particuliers
Description
Quand on demande aux étudiants du collégial c’est quoi pour eux la littérature, plusieurs répondent bien candidement que c’est « faire des dissertations ».
La plupart des profs de cégep sont déçus quand ils entendent ça de la bouche de leurs étudiants. Quelle mauvaise réponse! Ce n’est pas ça, la littérature! C’est tellement plus! Mais se peut-il qu’en concentrant toute notre attention sur la dissertation comme mode d’évaluation, nous ayons contribué à cette vision de la chose? Or, la compétence à atteindre dans les trois ensemble de la formation générale en français du collégial, ce n’est jamais disserter…
Sans remettre en question la pertinence de la dissertation au collégial, peut-on penser en sortir pour évaluer les compétences d’interprétation et d’appréciation littéraires?
On présentera d’abord brièvement une expérience pédagogique vécue dans deux groupes de Littérature québécoise l’an dernier, où l’évaluation finale n’était pas une dissertation de 900 mots. Les participants seront ensuite invités à nourrir une réflexion collective sur les possibilités d’évaluer les compétences littéraires des étudiants du collégial autrement en dehors de la forme dissertative, sans déroger aux devis ministériels.
Animateur
Josée Larochelle
Josée Larochelle est professeure au Département de lettres du Cégep de Lévis-Lauzon et chargée de cours au Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage de l'Université Laval.

705 - S2_La discussion : ça s'enseigne!

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Description
Dans cet atelier, Isabelle Tremblay, enseignante de français au 2e cycle du secondaire, présentera une séquence didactique portant sur la discussion à propos d'un conte élaborée, expérimentée et validée dans le cadre d'une collaboration entre une chercheuse, Kathleen Sénéchal (UQAM), et quatre enseignants de 3e et de 4e secondaire. Dans un premier temps, elle présentera les activités réalisées en vue du développement de la compétence langagière orale des élèves de façon détaillée, matériel à l'appui. Puis, dans un deuxième temps, elle témoignera de son expérience de collaboration à une recherche universitaire et fera part de ses recommandations ainsi que de celles de ses collègues, tant en ce qui concerne la mise en œuvre de la SD qu'en ce qui a trait à l'arrimage de la théorie à la pratique.
Animateur
Isabelle Tremblay
Isabelle Tremblay enseigne le français au secondaire à la Commission scolaire des Phares depuis 18 ans Elle consacre une partie de sa tâche à l’enseignement-ressource, ce qui l’amène à travailler avec une clientèle très diversifiée. En 2014, elle a participé à une recherche collaborative portant sur l’enseignement de l’oral, et ce, dans le cadre du doctorat de madame Kathleen Sénéchal.
Coanimateur 1
Kathleen Sénéchal
Kathleen Sénéchal, professeure au département de didactique des langues de l'Université du Québec à Montréal, est spécialisée en didactique de la communication orale. Titulaire d'un doctorat en didactique de l'Université Laval, sa recherche doctorale a visé l'élaboration et l'expérimentation de dispositifs didactiques destinés à l'enseignement de l'oral et produits selon une démarche d'ingénierie didactique en collaboration avec des enseignants de français du secondaire.

706 - S2_Le récit de fiction évoquant l'Holocauste au secondaire : trouver l'équilibre pour approfondir l'analyse littéraire

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Littératie
Description
Le récit de fiction, en l’occurrence le roman historique, peut constituer un espace privilégié de réflexion autour de thématiques complexes comme celle de l’Holocauste. C’est un objet d’enseignement pertinent pour amorcer une discussion sur la construction du temps historique (Cariou, 2012) et pour développer la pensée historienne (Martineau, 1997 ; Wineburg, 2001 ; Lévesque, 2011 ; Seixas et Morton, 2013) mais aussi un lieu textuel propice à l’expérimentation de la lecture littéraire (Rouxel, 1996 ; Tauveron, 2002 ; Langlade et Rouxel, 2004 ; Dufays, Gemenne et Ledur, 2015). En tant qu’enseignante de français, nous avons cherché à voir comment accompagner des élèves du secondaire dans la lecture d’un récit de fiction historique afin de leur permettre à la fois de développer leur compétence de lecteur et leur mode de pensée historique. Nous avons choisi d’étudier de façon méthodique les caractéristiques du mode de pensée historique afin d’analyser son apport potentiel aux apprentissages liés à la lecture littéraire d’une œuvre évoquant l’Holocauste.
Animateur
Audrey Bélanger
Enseignante de français au secondaire, puis chargée d'enseignement au collégial et à l’université, et soucieuse d'offrir le meilleur enseignement possible à mes élèves lors de la lecture d’œuvres littéraires traitant de l’Holocauste, j'ai entrepris des études de 2e cycle qui m'amènent à pousser ma réflexion professionnelle encore plus loin. Mes interrogations portent entre autres sur une problématique récurrente rencontrée dans mon enseignement: comment accompagner de façon efficiente les jeunes lecteurs dans la lecture de romans historiques évoquant l'Holocauste qui, par la complexité historique des évènements narrés et les thématiques traitées, s’avèrent très souvent une difficulté de lecture?
Coanimateur 1
Audrey Mallet
Audrey Mallet , Docteure en histoire contemporaine, travaille dans le département Éducation du Musée de l’Holocauste Montréal, où elle développe des activités pédagogiques novatrices destinées aux élèves de 6e année, du secondaire et du Cégep.

707 - T_La nouvelle orthographe, signe d'une langue vivante et évolutive

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Description
Pourquoi modifier notre façon d’écrire? Existe-t-il de nouvelles règles en matière d’écriture? L’orthographe traditionnelle est-elle encore acceptée? Comme la langue française est vivante et évolue constamment, ces questions se posent au quotidien. Elles se rattachent plus précisément à la nouvelle orthographe qui s’inscrit dans le perfectionnement du personnel enseignant.

Cet atelier-conférence vous permettra de jeter un éclairage nouveau sur vos connaissances dans le domaine. Ainsi, vous pourrez :
• découvrir les positions officielles et les ouvrages de référence à jour (logiciels, dictionnaires et liste orthographique publiée par le MELS en 2014);
• vous familiariser avec les règles approuvées par les autorités;
• actualiser votre savoir en ce qui concerne les rectifications orthographiques grâce à un exercice fait et corrigé sur place;
• mieux répondre par la suite à vos besoins pédagogiques et corriger équitablement vos élèves tout au long de leur parcours scolaire.







Site web
www.hdumais.com
Animateur
Hélène Dumais
Linguiste de formation, Hélène Dumais est consultante dans son domaine d’expertise (www.hdumais.com). À titre de travailleuse autonome, elle donne depuis plus de 25 ans des sessions de formation sur mesure en communication écrite, que ce soit au Québec, en Ontario, dans les Maritimes, dans l’Ouest canadien ou à l’étranger. Dans ces sessions, elle aborde différents thèmes (ponctuation, anglicisme, participe passé, etc.), notamment la nouvelle orthographe et la rédaction épicène.

708 - P3, S1, S2, ÉA_Des pistes pour un enseignement de la conjugaison plus... vivant!

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Littératie
Description
S'il est un domaine de la classe de français qui a bien peu changé, c'est celui de l'enseignement de la conjugaison. Depuis des lustres, on fait apprendre des tableaux de conjugaison avec l'espoir que les élèves sauront réutiliser ces connaissances en situation d'écriture, espoir qui ne se réalise pas toujours… En travaillant avec élèves et étudiants, nous avons constaté que plusieurs d'entre eux conceptualisent mal la notion de conjugaison et éprouvent des difficultés à comprendre les variations morphologiques du verbe. C'est pour améliorer leur maitrise de ces notions, puis pour guider l’utilisation des verbes dans différents contextes que nous avons élaboré et mis à l'essai des dispositifs d'enseignement fondés sur la fréquence d'utilisation des verbes, l'observation des différences nombreuses entre la conjugaison orale et écrite, et la recherche de compréhension des particules qui forment la morphologie du verbe. Ainsi, observe-t-on que la morphologie verbale montre de nombreuses régularités que les élèves sont à même de constater.
Lieu
Grand Hôtel Times, salle Red Apple (12e étage)
Nombre de places
50
Animateur
Sandra Roy-Mercier
Sandra Roy-Mercier est conseillère pédagogique de français et a enseigné le français au secondaire de 2009 à 2016. Elle est webmestre du Portail pour l'enseignement du français et chargée de cours au campus de Lévis de l'Université du Québec à Rimouski.

709 - P3, S1_Le verbe en milieux défavorisés en première secondaire : sources d'erreurs et pistes d'intervention

Vendredi 10 novembre 2017 de 15:00 à 16:15
Contextes particuliers
Description
Des études tendent à montrer que les élèves issus de milieux défavorisés rencontrent des difficultés en orthographe grammaticale (Manesse et Bégin, 2009; Totereau, Brissaud, Reilhac et Bosse, 2013). La réalisation de l'accord sujet-verbe serait particulièrement problématique pour ces élèves lors de leur entrée au secondaire, alors qu'il s'agit d'une notion fondamentale qui doit être acquise au primaire (MÉLS, 2011). Devant ce constat, il apparait légitime de nous questionner sur les interventions susceptibles d'aider ces jeunes à développer une maitrise plus assurée de cet accord. Pour certains didacticiens, la prise en compte de leurs représentations grammaticales représente un point de départ pertinent en ce sens. Or, les études réalisées à l'heure actuelle ne nous donnent pas accès à ces représentations, d'autant plus qu'elles ont pour la plupart été menées en France.

Nous présentons dans cet atelier les résultats d'une étude qualitative menée dans le cadre d'une maitrise. Plus spécifiquement, nous dressons un portrait des représentations grammaticales liées au verbe construites par des élèves de première secondaire issus de milieux défavorisés. Nos conclusions nous amènent à discuter, d'une part, des possibles sources des difficultés de ces élèves et, d'autre part, de pistes d'intervention prometteuses pour travailler le verbe avec eux.
Animateur
Marilyne Boisvert
Marilyne Boisvert est enseignante de français au secondaire. Elle détient un baccalauréat en études françaises ainsi qu'une maitrise en enseignement du français. Elle poursuit actuellement une maitrise en didactique de la grammaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche touchent notamment les pratiques d'enseignement grammatical, l'apprentissage de l'écriture en milieux défavorisés ainsi que l'inclusion scolaire en contexte de diversité ethnoculturelle.
Coanimateur 1
Priscilla Boyer
Priscilla Boyer est professeure au département des sciences de l'éducation de l'UQTR. Didacticienne du français, elle se spécialise dans l'enseignement et l'apprentissage de la grammaire et de l'orthographe, tout en présentant un intérêt particulier pour les difficultés d'apprentissage et la part des affects dans l'apprentissage de la langue (motivation, sentiment d'autoefficacité, etc.)

Vos informations

Coordonnées

Mode de paiement