Le français, une langue de cultures

 

La langue française vibre aux sons du pluralisme des pays hôtes. Elle charme par ses accents différents, se fait vive et diversifiée. Elle tisse une mosaïque culturelle unique aux accents bariolés dont le dénominateur commun est la culture des lettres, de la poésie, celui de la créativité empreinte d’universalité et d’humanisme.

Communauté enseignante de toCongrès 2019ut horizon, unie par cette même passion d’une langue aussi riche que revendicatrice, et aussi dramatique que romantique; nous vous convions à un voyage interculturel où la langue agit à titre de creuset essentiel qui rythme, unifie et rassemble chacun des vers qui composent le poème québécois. Ce poème, il s’écrit depuis plus de quatre-cents ans et il est le fruit du métissage, un métissage qu’il nous faut cultiver. Assumer l’enseignement du français au Québec est notre devoir et le rendre flamboyant est notre but.

À travers la francophonie, la langue française semble encore soulever les passions, alors qu’au Québec, certains s’imaginent que sa flamme vacille. Il fut un temps où le verbe se déchainait afin de faire valoir le cœur de l’identité québécoise, mais ce temps semble révolu. Le Québec est pourtant aux origines de la fondation de la FIPF, qui fête cette année ses 50 ans! Retroussons-nous les manches et affirmons haut et fort que le français brille encore de ce côté-ci de l’Atlantique et que nous, ardents vecteurs culturels, allons continuer ce travail acharné qui consiste à éveiller la curiosité et le désir d’apprendre, dans cette langue dont nous sommes les héritiers et les héritières.

Voilà l’ampleur du défi que nous devons relever ensemble. Bon congrès!